Colombie – les sites incontournables à découvrir

Carthagène des Indes, Colombie

Notre top des sites incontournables en Colombie

La Colombie est un pays qui attire beaucoup d’attention depuis les accords de désarmements avec les FARC en 2016. C’est vrai qu’il y a énormément des sites très diversifiés à visiter en Colombie. On me demande souvent si c’est sûr de voyager en Colombie, et je dis toujours : « Mais, bien oui ! ». Il faut prendre les mêmes précautions comme dans d’autres pays d’Amérique Latine, surtout dans les grandes villes, mais dès que vous voyagez en dehors des sentiers battus, les Colombiens sont ouverts, attachants et vrais ! Nous vous présentons ici nos incontournables en Colombie.

Dans un pays deux fois la France, vous trouvez des écosystèmes, climats complètement différents, ce qui fait justement l’intérêt d’un voyage en Colombie. Des Andes avec des sommets enneigés, l’Amazonie verte, la zone caféière, déserts et plages, il y a de quoi combler tout voyageur.

Pour vous donner un petit aperçu des endroits à visiter, nous avons préparé notre liste des incontournables de la Colombie.

La section Blog de Phima Voyages est une mine d’informations sur les endroits à visiter en Amérique du Sud. Pour ne pas manquer la parution de nos articles et pour avoir notre Guide Gratuit sur les 10 endroits à visiter au nord du Pérou, cliquez ici.

 

1) Medellin, Ville de l’Eternel Printemps

Medellin, deuxième ville de la Colombie fait partie des villes absolument à voir lors de votre séjour en Colombie.  C’est une ville moderne et fait honneur à son surnom « Ville de l’Eternel Printemps » (d’ailleurs comme Trujillo au nord du Pérou) ! Aujourd’hui elle compte 4 millions d’habitants et fait partie de votre itinéraire des sites à visiter en Colombie.

Fameux pour son histoire de narco traficants, la ville a quand même beaucoup plus à offrir que ce passé des derniers 25 ans. Aujourd’hui s’y mêlent tradition et modernisme, c’est une ville en pleine expansion économique et vous allez adorer rencontrer les Colombiens, leurs passions et leurs rêves.

Entre théâtre, street art, marché de fleurs, salsa en pleine rue, tout cela mêlé à de l’architecture coloniale, on peut rester plusieurs jours à Medellin. Pour ceux qui ne sont que de passage, il va falloir faire un choix !

Savez-vous que Medellin a été considéré comme ville en 1813 ? Elle devient capitale de la région Antioquia en 1826. Le centre-ville est aujourd’hui un méli-melo de différentes influences, colonial, artistique.

Vous y trouvez des vestiges coloniaux des Espagnols, comme la Basilique Santa Cruz et Villa Candelaria, mais aussi le Musée du peintre colombien Fernando Botero (récemment exposé à Aix en Provence au Musée Cantini dans une exposition avec Picasso) et la place Fernando Botero avec 23 de ses sculptures.

=> Lire notre article détaillé sur Medellin.

Medellin, Colombie

 

2) Tourisme communautaire à Guajira dans le désert

La Guajira est une péninsule qui se trouve sur la pointe la plus haute du continent sud-américain, pas loin de la frontière avec le Venezuela. C’est certainement un des plus beaux coins de la Colombie. Le paysage est semi-désertique avec de grandes dunes de sable et la mer jusqu’à l’horizon !

Cette région est très différente du reste de la Colombie qu’on voit plutôt comme une région andine. Ici, c’est le territoire de l’ethnie des Wayuus. Ils y habitent, loin du reste du monde, encore ancrés dans leurs traditions. Ils parlent leur propre langue, en plus de l’espagnol. Vous allez certainement voir des femmes Wayuus en train de tisser les sacs mochilas ou des hamacs. Sachez qu’il faut jusqu’à 4 semaines pour fabriquer un sac !

Pour y arriver, il faut bien vous organiser ou passer par une agence locale. En chemin vous passez par des paysages lunaires, à couper le souffle, entre salins, bourgades de désert et village de surf. Mais rassurez-vous, le tourisme de masse n’est pas encore arrivé ici. Vous allez probablement dormir en hamac chez l’habitant, dormant à la belle étoile et profitant d’une voie lactique illuminée comme nulle part (la pollution lumineuse étant quasiment inexistante à Guajira).

Poissons frais, repas simple, échange avec les habitants, le temps tourne différemment ici.

Profitez des couchers de soleil sur la mer en étant assis sur la dune. Le vol des pélicans vous laissera sans voix. Prévoyez quand même un petit gilet, car les nuits peuvent être plus fraîches.

Tourisme responsable

 

3) Salento y Zone cafetera

Le village de Salento est connu pour ses couleurs, ses ruelles et sa douceur de vivre. Prenez le temps de flâner dans les ruelles aux maisons colorées dans un style colonial, typique pour la région d’Antiquioa.

De Salento vous partez pour la Vallée de Cocora qui était un haut-lieu de production de caoutchouc au début du 20ème siècle, avant de se dédier au café.

La vallée est connue pour les palmiers de cire de Quindio, une espèce de palmiers en voie de disparition qui peut atteindre les 80 m et les 100 ans. C’est une espèce endémique de Colombie, refuge pour les conures à joues d’or, des perroquets aux plumes verts et jaunes formant une oreille.

Si vous avez le temps, prévoyez de rester dans une hacienda de cafeteros pour voir comment ils cultivent le café et la production sur place.

Salento, Colombie

 

4) Cartagena des Indias

Cartagène, sur la côte de l’Océan Atlantique, change du reste du pays, car l’ambiance est plus afro-américaine qu’andéenne.

Ici, on vit par et pour la musique. La culture Palenque possède son propre langage ainsi que leurs propres pratiques sociales, médicinales ou religieuses. Ceci influence leur musique et leur chant. D’ailleurs, le village Palenque de San Basilio (à 70 km de Carthagène) a été classé par l’UNESCO Patrimoine oral et immatériel de l’Humanité en 2005 !

De Carthagène vous partez pour découvrir le parc naturel de Corales del Rosario et San Bernado, étendu sur plus de 120 000 hectares. Le corail s’étend sur 197 km2 ce qui fait 72% du corail des Caraïbes colombiennes. Pour les plongeurs entre vous, la côte atlantique est un spectacle marin et pour les autres, peut-être vous souhaitez vous engager pour les tortues ?

=> Lire notre article détaillé sur Carthagène. 

Medellin

 

5) Bogota

Bogota, capitale de la Colombie, vous captivera avec sa culture si diversifiée. Cette ville de 8 millions d’habitants se situe sur les hauts plateaux des Andes à 2 600 m ce qui lui donne le titre de la 3ème capitale la plus haute du monde (après Quito et La Paz).

Visitez les principaux musées du pays et flâner dans le quartier colonial de La Candelaria. Dans ce quartier historique les maisons colorées sont plutôt bien conservées et les murs sont décorées avec des peintures street art.

Contrairement à Medellin, les Espagnols se sont bien intéressés à l’actuel Bogota. En effet, la civilisation précolombienne des Muiscas travaillait l’or à la merveille et les Espagnols en était conquis. Aujourd’hui vous pouvez admirer les plus belles pièces au Musée de l’Or, toujours dans le quartier de La Candelaria. Vous y verrez des œuvres d’orfèvrerie des principales civilisations précolombiennes, mais aussi leur style de vie et leur culture avant l’arrivée des Espagnols en Colombie.

Prenez le temps de découvrir la Plaza de Bolivar avec ses bâtiments publics tel que la Cathédrale Primada, l’hôtel de ville ou encore le palais de justice et le capitole. Le tout dans un style colonial espagnol qui rappelle beaucoup Cusco, la capitale des Incas au Pérou. A part les bâtiments, la Plaza vous séduira aussi par l’ambiance des vendeurs ambulants, des pigeons, les va-et-vient. Prenez place dans un café et respirez.

L’autre musée incontournable est bien le Musée de Botero, juste à côte du Musée de l’Or. En plus, l’entrée est gratuite !

Ne manquer pas de monter jusqu’au sommet du Cerro Monserrate avec le téléphérique, vous y aurez une vue superbe sur toute la ville !

=> Lire notre article détaillé sur Bogota.

Voyage en Colombie

 

6) Parc archéologique de San Agustin

Le Parc archéologique de San Agustin est un des principaux sites archéologiques de Colombie. Il s’étend sur 35 km2, recensant des centaines de statues mégalithiques dont la plus impressionnante dépasse les 6 mètres de haut !

Le parc a été classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1995. Il constitue la plus grande nécropole mondiale en termes de surface. En vrai vous n’avez pas qu’un seul, mais deux parcs – celui de San Agustin et celui d’Alto de los Idolos et Altos de las Piedras.

Vous y découvrirez plus de 300 sculptures monumentales stylés. On suppose qu’elles sont des monuments religieux avec une fonction funéraire. En effet, on ne sait que très peu de l’origine et de la raison pourquoi ils ont été bâtis. En plus, la plus grande partie du site n’a pas encore été fouillée !

Les statues représentent des animaux comme les singes ou les éléphants. D’autrs montrent des hommes et des formes abstraites, taillée dans la roche volcanique. Leur taille va de 1 jusqu’à 6 mètres. Ce sont des témoins d’une civilisation qui avait son apogée durant les huit premiers siècles de notre ère, la culture San Agustin.

Prévoyez au moins deux jours complets pour visiter le parc, car il le vaut vraiment. En plus, l’accès à San Agustin n’est pas facile et prend du temps, autant en profiter sur place.

=> Lire notre article sur les sites archéologiques en Colombie.

 

7) Parc de Tayrona

Située sur la côte Caraïbes colombienne, le Parc national naturel de Tayrona est un peu la victime de son succès. Entouré de montagnes et de forêt tropicale avec une plage paradisiaque, vous pouvez bien vous imaginer que le Parc est prisé de visiteurs nationaux et internationaux. Nous vous recommandons donc de plutôt le visiter en hors saison. Croyez-moi, vous serez conquis !

C’est depuis l’an 400 que les indigènes sont présents dans cette région de la Colombie. Il paraît qu’il y avait 3 000 habitants dans les plaines du Tayrona. Quatre communautés indigènes appartiennent toujours au parc national Tayrona. Elles vivent toujours sur leurs terres ancestrales, considérées comme patrimoine de l’humanité.

Aujourd’hui ces 15 000 ha (dont 3 000 ha maritime) sont le refuge pour 56 espèces en voie de disparition. Pour les amateurs ornithologiques, c’est un paradis ! Sachez que vous y trouvez plus de 400 espèces d’oiseaux, 40 espèces de chauve-souris ou encore presque 60 espèces de mammifères.

Ici vous pouvez choisir entre vous reposer ou faire des randonnées dans la jungle voisine. Le paysage est paradisiaque et la nature juste spectaculaire.

Tayrona Colombie

 

8) Guadalupe et Barichara

En vous basant à Guadalupe, vous pouvez découvrir deux différents sites en Colombie qui vont vous étonner pour différentes raisons :

  • Las Gachas, proche de Guadalupe. Après une promenade d’environ 40 minutes, vous arrivez à la rivière cristaline. N’hésitez pas de vous baigner dans les “Jacuzzi” naturels. Il s’agit en effet de trous d’eau qui se forment naturellement.
  • Barichara, le plus beau village de la Colombie, inscrit au patrimoine national et dans un style résolument colonial.

Dans et autour de Barichara vous trouverez des artisans traditionnels. Ils seront ravis de vous montrer leurs savoir-faire.

Le Grand Canyon de Colombie

Lisez aussi nos autres articles

Les infos pratiques pour visiter la Colombie

L’itinéraire-type en Colombie – 21 jours pour voir un maximum du pays !

Les parcs nationaux et sites naturels en Colombie à ne pas manquer


«

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyrighted Image