Atelier de Chocolat

Chocolaterie Alejandra, Chachapoyas, Amazonas

Giuliana, Chocolaterie Alejandra

Atelier de Chocolat à la Chocolaterie Alejandra

La chocolaterie Alejandra se trouve à Chachapoyas, la capitale de la région Amazonas, au nord du Pérou. La ville est le lieu de départ privilégié pour les excursions dans toute la région. Mais Chachapoyas en elle-même a déjà beaucoup de choses à offrir. Entre artistes, artisans, culture de musée et gastronomie, c’est une ville très sympa à vivre et encore plus à visiter lors de votre voyage au nord du Pérou.

La section Blog de Phima Voyages est une mine d’informations sur les endroits à visiter au nord du Pérou. Pour ne pas manquer la parution de nos articles et pour recevoir notre Guide Gratuit sur les 10 endroits à visiter au nord du Pérou, cliquez ici.

Fin de l'atelier choco

La femme derrière la Chocolaterie Alejandra

Contrairement à ce qu’on pouvait penser, la jeune femme derrière la Chocolaterie Alejandra ne s’appelle pas Alejandra, mais Giuliana. Passionnée de chocolat, elle a appris les bases avec sa tante. Au Collège en Amazonas, elle participait à un concours sur la création d’une société et cela lui est venu naturellement de faire un business plan pour une chocolaterie ! Elle a gagné le 2ème prix et avec les 600 USD de dotation, elle s’est achetée son premier matériel professionnel. Après avoir travaillé plusieurs années dans sa cuisine et vendu en direct, elle a ouvert sa boutique en 2015.

Giuliana, Chocolaterie Alejandra

 

Chocolat à Chachapoyas

C’est Giuliana qui nous avait parlé de la Chocolaterie Orquidea à Tarapoto, où elle se procure une partie de son chocolat pur pour faire ses créations. Pas tout, car le palais des péruviens, sa principale clientèle, n’est pas prêt pour des chocolats à 70%, qu’ils trouvent trop amer. Donc Giuliana travaille plutôt avec un chocolat au lait ou chocolat blanc avec plus de graisse et de sucre pour s’adapter à sa clientèle.

Ses créations sont entre autres :

  • des truffes au chocolat de différentes saveurs,
  • de petits ballotins à la figue ou autres fruits secs,
  • des cigares en chocolat rempli d’une crème à la fraise ou vanillé.

Tout cela se trouve en vente à sa boutique, Jr. Ortiz Arrieta 710 à Chachapoyas, à deux pas de la Plaza de Armas.

Remplissage de chocolat

Atelier de chocolat

Giuliana propose aussi des ateliers de chocolat où on peut faire ses propres Sarcophages de Karajia ou une maison ronde de Kuélap. On a sauté sur l’occasion pour réserver un cours pour 5 personnes un après-midi.

En arrivant, Giuliana nous amène dans la cuisine spacieuse derrière la boutique. Elle a déjà préparé les bains-marie avec du chocolat au lait et du chocolat blanc. Les moules nous attendent.

Une fois le chocolat liquide (attention, on enlève les casseroles du feu et on mélange !), on commence par peindre les parties extérieures de nos Karajia avec le chocolat au lait. On fait cela avec un pique en bois, ce qui est plutôt compliqué car il ne faut pas en mettre partout, ni trop peu. Comme c’est une couche fine, cela sèche très vite. On continue ensuite avec une couche de chocolat blanc par dessus – beaucoup plus facile !

chocolat-karajia

Pendant que cela sèche, on commence notre deuxième oeuvre en chocolat : une maison ronde de Kuélap. Tout le monde trouve que c’est plus simple à faire car il y a moins de détails. On fait le toit de la maison en chocolat au lait. Le corps sera en chocolat blanc avec un colorant jaune pour retrouver  la couleur des pierres de Kuélap. Ici, l’important est de bien joindre les deux parties du chocolat et de ne pas laisser de trous.

La Karajia est sèche et on rajoute le “filling“. Dans notre cas, c’est un mélange crémeux de cacahuète et de manjar blanco (un peu comme du lait condensé). Cela s’avère encore difficile parce que c’est plus dur à étaler. En plus, il ne faut pas trop en mettre pour laisser de l’espace pour la couche de chocolat de fermeture. La maison aura un filling de Kiwicha et chocolat et ne nécessitera pas de fermeture.

Tout va alors au frigo pendant quelques minutes. C’est Giuliana qui nous démoule nos oeuvres. Il reste à faire les détails. Sur la tête de la Karajia, il faut ajouter les yeux et un trait pour la bouche et le front. Quant à la maison de Kuélap, il faut qu’on lui ajoute sa porte. On enlève ensuite le peu de chocolat qui a débordé du moule avec un couteau bien aiguisé.

Giuliana met les figurines en chocolat dans leur sachet individuel transparent et après dans un petit sachet en carton. On repart tous heureux et super fiers de nos oeuvres – et on mange le soir même au dessert !

Finition Atelier de Chocolat

A lire également

 


«

Copyrighted Image