Définition personnelle du tourisme rural

Tissage Nord du Pérou

Définition du tourisme rural, vivencial et durable

Cette définition du tourisme rural n’engage que nous. Mais comme vous pouvez voir, elle s’inspire de celles du Monde du tourisme national et international.

Recherche sur le net

En cherchant sur le web, on rencontre plusieurs documents et explication du Tourisme rural. Je vous livre celle-ci, sortie du document Les Strategies du Tourisme et le développement rural. Oui, elle est déjà de l’année 1994, mais elle me semble toujours d’actualité.

– Le tourisme rural est une activité complexe à multiples facettes : ce n’est pas uniquement un tourisme fondé sur la ferme. Il comprend des vacances à la ferme mais aussi des vacances de nature sur des thèmes particuliers ainsi que l’éco-tourisme, la marche, l’alpinisme, les randonnées à bicyclette ou à cheval, l’aventure, le sport et le tourisme de santé, la chasse et la pêche, les voyages éducatifs, le tourisme axé sur l’art et le patrimoine et dans certaines régions le tourisme ethnique.

petit-déjeuner chez l'habitant, Chazuta

J’ai cherché des informations sur le tourisme durable (et qui dans cette définition comprend également le tourisme vivencial). Sur la page de Babel-Voyages.com j’ai trouvé la définition suivante de l’OMT, l’Unesco et la Commission Européenne, actualisée en 2004.

« Les principes directeurs du développement durable et les pratiques de gestion durable du tourisme sont applicables à toutes les formes de tourisme dans tous les types de destination, y compris au tourisme de masse et aux divers créneaux touristiques. Les principes de durabilité concernent les aspects environnemental, économique et socioculturel du développement du tourisme. Pour garantir sur le long terme la durabilité de ce dernier, il faut parvenir au bon équilibre entre ces trois aspects. »

tourisme rural à la ferme

Et je continue de citer l’OMT

Toujours selon l’OMT, le tourisme durable doit :
« 1. exploiter de façon optimum les ressources de l’environnement qui constituent un élément clé de la mise en valeur touristique, en préservant les processus écologiques essentiels et en aidant à sauvegarder les ressources naturelles et la biodiversité ;

2. respecter l’authenticité socioculturelle des communautés d’accueil, conserver leurs atouts culturels bâti et vivant et leurs valeurs traditionnelles et contribuer à l’entente et à la tolérance interculturelles ;

3. assurer une activité économique viable sur le long terme offrant à toutes les parties prenantes des avantages socioéconomiques équitablement répartis, notamment des emplois stables, des possibilités de bénéfices et des services sociaux pour les communautés d’accueil, et contribuant ainsi à la réduction de la pauvreté.« 

Bien entendu, cette définition ne se veut pas du tout exhaustive, nous sommes d’ailleurs heureux d’ouvrir le débat. Tous vos commentaires sont les bienvenus.

Définition personnelle du tourisme rural
Noter cet article