background

Visiter Quito – Que faire et que voir ?

Vous avez prévu un voyage en Equateur, ce pays étonnant où les volcans côtoient les villes et qui se trouve en partie sur la forêt amazonienne ? La capitale et plus grande ville en termes de population, Quito, est un passage obligé lors de votre séjour.

Pour vous aider à préparer votre venue, voici un guide complet des incontournables de la ville et des excursions à ne pas manquer aux alentours. Hôtels, restaurants, transports… découvrez tout ce que vous devez savoir sur Quito.

Visiter Quito

Quoi visiter à Quito ?

1. La Ciudad Vieja de Quito

La Ciudad Vieja, ou « vieille ville » en français, est le centre historique de la ville de Quito. Ce site s’inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1978. Il s’étend sur 3,2 km² et c’est d’ailleurs le plus grand centre historique de l’Amérique latine en termes de superficie. Deux ambiances différentes s’y côtoient, entre les rues qui ont conservé leur style colonial et celles qui sont plus récentes et agencées dans un style plus moderne.

Prenez le temps de flâner dans les rues les plus anciennes et de contempler les habitations aux couleurs pastels et aux balcons fleuris typiquement coloniaux. Cette ambiance tranche indiscutablement avec les hôtels et restaurants de luxe de style contemporain.

La Ciudad Vieja de Quito est également le centre historique le mieux conservé dans tout le continent américain ! Vous y apercevrez de nombreux monuments historiques anciens ainsi que des édifices religieux qui sont à visiter absolument.

Faites également un tour dans la Calle La Ronda, une rue qui elle aussi vaut le détour pour son côté pittoresque et son animation. Repaire des peintres et des poètes dans les années 1930, cette ruelle coloniale est aujourd’hui le rendez-vous des bohèmes et des romantiques. C’est aussi là que vous pourrez acheter des objets artisanaux, par exemple en bois ou en métal.

2. La Mitad del Mundo

Saviez-vous que l’Equateur se situe à cheval entre l’hémisphère sud et l’hémisphère nord ? A une vingtaine de kilomètres de Quito, vous pourrez vous amuser à vous tenir debout avec un pied dans chaque hémisphère, et pourquoi pas en faire une photo souvenir ! La Mitad del Mundo est un site touristique accessible en bus, qui est la reconstitution d’un village colonial où vous pourrez flâner, d’une boutique d’artisanat à une autre.

Le monument « La Mitad del Mundo » est construit sur une ligne jaune tracée au sol qui symbolise la ligne imaginaire de l’équateur. Il mesure une trentaine de mètres et fut construit au XVIIIème siècle, suite à une expédition menée par des explorateurs français qui définirent ce lieu à la latitude 0-0’-0. En réalité, des scientifiques se sont rendus compte plus tard, grâce à des instruments de géolocalisation beaucoup plus précis, que la ligne imaginaire de l’équateur se trouvait légèrement plus loin, à 240 mètres précisément. Mais cela ne change rien à l’expérience : officiellement, c’est cette fameuse ligne jaune qui démarque la moitié du globe !

A proximité de la Mitad del Mundo se trouve le musée anthropologique Inti Nan, qui vous en apprendra plus sur les différentes ethnies d’Equateur et sur certaines espèces animales. Il propose également des ateliers sur le thème de la gravité, puisque lorsqu’on passe d’un côté à l’autre de l’équateur, celle-ci réagit de manière opposée. Par exemple, vous pouvez être amené à essayer de maintenir un œuf en équilibre sur une vis !

3. La Plaza de la Independencia

Cette place aussi appelée Plaza Grande constitue le cœur de la ville de Quito. C’est ici que vous pourrez voir le magnifique Palacio de Carondelet, un monument datant du XIXème siècle qui est à la fois le siège du gouvernement équatorien et le lieu de résidence du Président. Le Palacio de Carondelet abrite également un musée d’art, qui présente les œuvres d’artistes locaux.

La Plaza de la Independencia doit son nom au monument de l’Indépendance qui a été érigé à son centre. Ce monument commémoratif fut construit en 1909 pour célébrer l’indépendance du pays, qui avait été déclarée un siècle plus tôt. Il est chargé d’une symbolique forte. En l’observant bien, vous y apercevrez un lion blessé incarnant l’armée espagnole vaincue, mais aussi un condor, emblème de l’Equateur, associé à la déesse Libertas représentant la liberté accordée au peuple.

4. La Iglesia de la Compañía de Jesús

Cette église jésuite située sur la place San Francisco est l’une des plus belles dans tout le pays. Bien que sa façade, construite en pierre volcanique dans un style baroque, n’ait rien d’absolument éblouissant, ne passez pas votre chemin sans y entrer ! C’est à l’intérieur que cette église dévoile toute sa beauté et toute sa richesse. Son autel est superbement décoré et recouvert de feuilles d’or de 23 carats. Cet édifice est aussi surnommé « la chapelle Sixtine de Quito » en raison des très belles fresques qui s’étendent sur le plafond de sa voûte.

5. L’Eglise San Francisco

Sur la place de San Francisco se trouve une autre église qui porte le même nom, et qui fait partie des plus vieilles églises à Quito. Elle date de la fin du XVIIème siècle et sa façade est surprenante puisqu’elle est construite dans différents styles architecturaux. L’Eglise San Francisco est l’une des plus richement décorées du pays. On connaît l’église pour sa sculpture de la vierge ailée, l’un des emblèmes de Quito, qui est posée sur l’autel.

6. La Basílica del Voto Nacional

La Basílica del Voto Nacional, ou Basilique du Vœu national en français, est un monument magnifique de style gothique, qui vous rappellera sans doute notre cathédrale de Bourges, transposée dans la culture latino-américaine : par exemple, les gargouilles de la façade ne sont pas des lions ou des dragons, mais des animaux typiquement équatoriens, comme des tortues, des tatous, des dauphins et des iguanes. Il est possible de grimper dans l’une des tours de la basilique afin de contempler la ville depuis 117 mètres de haut.

7. El Panecillo

Où que vous serez à Quito, vous pourrez voir la colline du Panecillo (qui signifie « petit pain » en français), qui constitue une frontière naturelle entre le sud et le nord de la ville. El panecillo atteint 3035 mètres de hauteur et il offre de très beaux panoramas sur Quito, notamment sur le centre historique et ses magnifiques monuments. On peut également y trouver une sculpture assez impressionnante de la vierge ailée, fabriquée à partir de 7000 pièces d’aluminium !

8. Le couvent San Agustin

Ce site historique présente un double intérêt. D’abord, c’est un bel exemple d’architecture néogothique, mais aussi parce que c’est le lieu où se signait le premier traité d’indépendance en août 1809. Il est accolé à un musée dédié aux œuvres du peintre Miguel de Santiago.

9. Le musée Guayasamín

Ce musée s’est installé dans la maison qui était celle du peintre Oswaldo Guayasamín, un peintre très connu en Equateur qui vécut au XXème siècle. C’est donc dans un lieu d’exception, avec une magnifique vue sur la ville de Quito, que vous pourrez  observer quelques-unes de ses œuvres, ainsi que sa collection personnelle d’objets datant de l’ère précolombienne et retrouvés lors de fouilles archéologiques dans le pays : céramiques, masques funéraires, morceaux d’os, objets de la vie quotidienne etc.

10. La Capilla del Hombre

Appelée « la chapelle de l’homme » en français, ce musée a été bâti à l’initiative du peintre Oswaldo Guayasamín, qui le voyait comme un hommage à l’espèce humaine. La visite de ce site étonnant vous permettra d’en apprendre plus sur les différents peuples ayant peuplé l’Amérique latine depuis les origines du territoire à nos jours. Vous y verrez également le reste des œuvres du peintre, parmi lesquelles on retrouve notamment ses peintures les plus engagées, à travers lesquelles il dénonce la misère, la pauvreté, l’exploitation des peuples et les dictatures, des thèmes universels.

11. El Parque La Carolina

Si vous venez à Quito avec des enfants, assurez-vous de passer au moins un après-midi au parc La Carolina. Cet espace vert offre de nombreuses possibilités d’activités : par exemple, vous pouvez faire une promenade à vélo, louer un cerf-volant ou encore un pédalo. Vous y trouverez également le Vivarium de Quito, le Musée des Sciences Naturelles et le jardin botanique. Ce dernier mesure près de 18 600 m² et il vous fera découvrir la faune et la flore diverse de l’Equateur qui vivent dans les marais, les forêts humides ou encore les hauts plateaux andins. Dans l’orchidarium, les visiteurs peuvent observer près de 2000 espèces d’orchidées, tandis qu’une partie du jardin est dédiées aux bonsaïs, avec plus de 100 plantes différentes.

12. El parque El Ejido

Ce parc est le troisième plus important de Quito. Il vaut surtout le détour pour son marché artisanal qui a lieu en semaine et où vous pourrez acheter des souvenirs d’Equateur à bons prix. Le week-end, ce sont les artistes qui exposent au sein du parc et vendent leurs œuvres.

13. Le quartier de La Floresta

La Floresta est connu comme le quartier « hipster » de la ville. Si vous cherchez une bonne adresse pour manger vegan ou un café tendance où faire une pause bien méritée, vous trouverez votre bonheur ici, entre un restaurant et un atelier d’artiste. C’est aussi dans ce quartier que vous trouverez des boutiques insolites comme par exemple une boutique d’orchidées ! Le quartier de La Floresta est également réputé pour son street art.

14. Le quartier de Guapulo

Guapulo est certainement l’un des quartiers de Quito qui a le plus de charme. Prévoyez-vous un peu de temps pour flâner le long de ses ruelles bordées de maisons blanches traditionnelles. Suivez le Camino de Orellana, d’où vous pourrez profiter d’un très beau panorama sur la ville, avant de vous arrêter manger dans l’un des quelques restaurants.

15. Le Marché de San Francisco, Quito

Ce marché fut le premier mis en place à Quito, en 1893. Pour les touristes comme pour les locaux, le marché de San Francisco est une véritable mine d’or pour trouver des produits frais, locaux et typiquement équatoriens. Par exemple, vous y trouverez plus d’une soixantaine de fruits différents que vous ne trouverez jamais en Europe, comme par exemple le corossol, le sucrin, la chérimole ou encore le babaco. Vous pourrez également y déguster des plats typiques comme les « chocos con tostado », une spécialité à base de légumes grillés dans le sel et l’huile. Enfin, côté boissons, vous trouverez des jus de fruits exotiques comme le tamarillo.

Excursions à la journée autour de Quito

1. Le volcan Guagua Pichincha

Ce volcan toujours actif est situé à seulement une dizaine de kilomètres de Quito. Pour vous y rendre, vous pouvez prendre le Téléphérique de Quito, ou « TeleferiQo » qui vous emmènera sur le volcan, à près de à 4053 mètres d’altitude. Depuis le téléphérique, vous aurez une vue magnifique sur les alentours, notamment sur la ville de Quito et les volcans qui l’entourent.

Une fois arrivé(e) sur le volcan, vous pourrez partir en randonnée sur l’un des très beaux sentiers qui partent de la station de téléphérique. Si vous avez l’âme d’un sportif, montez à plus de 4702 mètres sur les bords du cratère du volcan : vous aurez peut-être la chance d’apercevoir les fumerolles qui s’en échappent. Pensez à emporter avec vous un pique-nique pour passer la journée sur place, puis rentrez à Quito en empruntant à nouveau le téléphérique. Au coucher du soleil, le panorama est splendide !

2. Le parc national de Cotopaxi

Le parc national du Cotopaxi comprend le volcan du même nom, toujours actif aujourd’hui. Celui-ci culmine à presque 5900 mètres d’altitude et il est l’un des sites naturels les plus beaux en Equateur. Passez-y la journée complète afin d’en profiter au maximum et déplacez-vous à pieds sur les sentiers de randonnée. L’un des incontournables du Cotopaxi est le lagon Limpiopungo, qui se trouve à même le flanc du volcan et offre des panoramas à couper le souffle sur le Cotopaxi et sur les alentours. Nous vous recommandons de réserver un guide pour vous accompagner durant la marche : celui-ci vous présentera la faune et la flore très riche qui vit au sein du parc national.

3. Le volcan Pululahua

Ce volcan est aujourd’hui éteint, il est donc tout à fait possible d’entrer à l’intérieur du cratère. Certains agriculteurs s’y sont même établis de manière permanente. Ce site bénéficie d’une biodiversité incroyable, tant au niveau de sa faune que de sa flore : vous pourrez y apercevoir plus de 2000 espèces de plantes différentes, dont des plantes rares, ainsi que des oiseaux, animaux et insectes variés. Pour cette raison mais aussi grâce à ses sols très propices à l’agriculture, le volcan Pululahua a été classé Réserve géobotanique. Mais ce n’est pas l’unique intérêt de ce site naturel : il est aussi un endroit parfait où randonner, que ce soit à pieds ou bien en louant un vélo ou un cheval.

Le volcan Pululahua est accessible en bus depuis Quito. Pour vous y rendre, prenez le même bus que celui qui se rend à la Mitad del Mundo, puis comptez environ un quart d’heure de marche pour arriver à l’entrée de la réserve géobotanique. Si vous souhaitez descendre dans le cratère, il faudra prévoir trois quarts d’heure de plus et surtout, être équipé pour la randonnée.

4. Le marché d’Otavalo

Vous entendrez dire que le marché d’Otavalo est une excursion à ne pas manquer lors d’un voyage en Amérique du Sud, et en effet, il vaut le détour. Otavalo est connue dans tout le pays pour ses textiles de couleur et c’est dans cette petite ville de montagne que vous trouverez les meilleurs tisserands. A partir de ces textiles se fabriquent des ponchos, des tapis ou encore des chapeaux, qui sont vendus sur le marché d’Otavalo  aux côtés d’articles en cuir, d’objets d’artisanat et… de bétail ! Le marché d’Otavalo est aussi le plus grand marché dans toute l’Amérique latine.

Autour d’Otavalo

Il y a également beaucoup de choses à visiter autour d’Otavalo, prévoyez donc d’y rester une journée entière. La région d’Imbabura, où se trouve Otavalo, est connue pour ses magnifiques paysages, notamment ses lacs, et ses points de vue parfaits pour les photographes. Non loin d’Otavalo se trouve également la cascade Peguche. Cette très belle chute d’eau de 18 mètres est un lieu sacré pour les peuples indigènes. Elle est entourée d’une forêt d’eucalyptus qui en font un cadre très reposant, ombragé et frais. Le sentier qui mène à la cascade suit la rivière : vous aurez durant votre promenade l’occasion de vous arrêter dans une piscine naturelle pour vous y baigner. C’est donc une marche très agréable à ajouter à votre visite du marché d’Otavalo, surtout si vous visitez Quito en été !

5. Les thermes Papallacta

Envie de détente ? Prévoyez une journée aux thermes Papallacta et ressourcez-vous dans les spas, sources chaudes et piscines thermales de l’établissement. Les thermes Papallacta se situent à proximité de la réserve écologique de Cayambe-Coca, un endroit idéal pour se promener en pleine forêt, tout en profitant de la nature.

Combien de jours pour visiter Quito ?

Visiter Quito pendant un week-end

Une seule journée

Si vous avez prévu de rester seulement une journée à Quito, votre visite devra se résumer au centre historique de la ville, qui est à la fois un incontournable et l’endroit où vous pourrez voir le maximum de choses en peu de temps. Visitez la Ciudad Vieja et la Calle La Ronda, la Plaza Grande, les églises de San Francisco et de la Compañía de Jesús ainsi que la Basílica del Voto Nacional. Pour terminer cette journée bien remplie, n’oubliez pas de monter sur la colline du Panecillo pour observer la ville d’en haut !

Sur 2 jours

Si vous avez prévu de visiter Quito en deux jours, vous pourrez aussi prévoir de passer du temps dans les quartiers de la Floresta et de Guapulo. Ensuite vous pouvez visiter le couvent San Agustin et les musées Guayasamín et La Capilla del Hombre.

Sur 3 jours

Un week-end de trois jours vous laissera du temps pour sortir du centre-ville de Quito et passer une demi-journée à la Mitad del Mundo. Vous pourrez aussi prévoir une journée détente dans les parcs de la ville ou bien en prenant le téléphérique pour aller sur le Guagua Pichincha. Ou bien prévoyez une excursion d’une journée au parc national du Cotopaxi.

Visiter Quito en 5 jours

Si vous avez cinq jours à Quito, vous aurez le temps de visiter le centre-ville sans rien oublier, mais aussi de faire en plus au moins deux excursions à l’extérieur de la ville. Privilégiez les visites des volcans Guagua Pichincha, Cotopaxi et Pululahua, qui sont des incontournables et vous offriront un dépaysement garanti.

Visiter Quito en une semaine

Un séjour d’une semaine à Quito vous permettra d’ajouter à votre programme des visites qui sortent un peu plus des sentiers battus. Accordez-vous une journée de détente aux thermes Papallacta ou faites des emplettes au marché d’Otavalo.

Les bonnes adresses pour visiter Quito

Où dormir à Quito ?

  • Hôtel Patio Andaluz (5 étoiles) : cet établissement classé Trésor National de l’Equateur est idéalement situé en plein cœur de la Ciudad Vieja. C’est un magnifique hôtel construit dans le style colonial qui propose des chambres très confortables, avec salle de bain privée, connexion Wi-Fi et télévision. Il est proche de nombreux commerces et restaurants ainsi que de plusieurs points d’intérêt touristiques.
  • Hôtel boutique Vista del Angel (4 étoiles) : également situé en pleine Ciudad Vieja, cet établissement offre une très belle vue sur Quito mais aussi de nombreux services comme une connexion Wi-Fi, un bar et un restaurant qui sert aussi le petit-déjeuner.
  • Le Boutique Hotel Casa Joaquín (3 étoiles) : situé au cœur du quartier animé de “La Mariscal”, près du centre historique de Quito. C’est une petite oasis luxueuse de confort, de paix et de tranquillité qui vous offre un délicieux mélange entre tradition européenne et tendance contemporaine.
  • Hôtel San Francisco de Quito (3 étoiles) : ce magnifique hôtel s’est installé en plein centre-ville dans une ancienne maison coloniale datant du XVIIème siècle. De nombreux services sont inclus, comme une salle de bain privée, la télévision et une connexion Wi-Fi. Les voyageurs ont également accès à un restaurant servant des plats régionaux, petit-déjeuner inclus, ainsi qu’une terrasse très confortable. Le patio typiquement espagnol permet de se détendre dans un espace agréable et entouré de plantes tandis que le balcon Quiteño offre une magnifique vue sur la ville.

Où manger à Quito ?

  • La petite mariscal : bien que français, ce restaurant vous servira des plats typiques de la cuisine équatorienne aussi beaux que bons, comme le « locro de papas » ou le « hornado ». Le samedi soir, vous pouvez assister à des concerts de jazz ou de classique tout en dégustant votre dîner.
  • Le ZAZU : ce restaurant à l’ambiance lounge est un établissement très populaire à Quito, qui est toujours plein. La carte propose des plats haut de gamme et créatifs, avec un choix varié de viandes et poissons. Vous pourrez aussi y goûter différents vins français ou espagnols.
  • Hasta La Vuelta Señor : ce restaurant situé en plein centre-ville est notamment réputé pour son magnifique panorama sur le centre historique de Quito et sur la colline du Panecillo. A la carte, on retrouve de nombreux plats typiquement équatoriens comme les empanadas de « morochos », une graine que l’on consomme beaucoup dans ce pays. Hasta La Vuelta Señor propose également une carte variée de cocktails et boissons sans alcool, qui en fait le rendez-vous parfait pour une soirée entre amis dans le centre-ville.
  • El Sur : ce restaurant argentin est hautement réputé pour ses viandes. L’ambiance et le choix de vins aussi en font un établissement incontournable.

Comment se déplacer pendant votre séjour à Quito ?

Pour se déplacer à Quito, il vaut mieux oublier la voiture ! Ça tombe bien si vous avez prévu de faire du tourisme responsable : les transports en commun ou même le vélo sont les moyens de transports les plus adaptés.

En Bus

Le bus reste le moyen de transport privilégié à Quito. Les réseaux de bus couvrent l’intégralité de la ville et vous verrez que prendre le bus est aussi pratique que rapide et économique. Chaque bus circule entre 6h du matin et 21h. Il existe bien entendu des arrêts de bus un peu partout dans la ville. Par contre, si vous souhaitez descendre autre part, vous pouvez aussi demander au conducteur de vous arrêter en pleine rue. Les bus roulent sur des voies qui leur sont entièrement réservées, ce qui permet de fluidifier la circulation routière.

En Vélo

Vous voulez faire un peu de sport ? Il est également possible à Quito de louer un vélo. Il faut savoir que le dimanche à Quito, les principales rues sont fermées à la circulation automobile, et ce durant toute la journée. Il est donc plus facile de circuler à vélo.

Vous pouvez aussi choisir d’utiliser le système de vélos en libre-service de la ville. Cependant, la procédure pour s’inscrire et pouvoir emprunter un vélo est assez compliquée. Si vous restez seulement un week-end ou cinq jours à Quito, cela ne vaudra pas la peine de faire la demande d’inscription.

Vous souhaitez en savoir plus ?