background

Les Incontournables de Torres del Paine

Direction le Sud du Chili, au Torres del Paine. Ce parc national extraordinaire offre des paysages variés, entre glaciers, falaises et lacs turquoises. C’est un vrai paradis pour les randonneurs aguerris qui rêvent de marcher en pleine nature entre la Cordillère des Andes et la Patagonie. Torres del Paine n’est pas seulement un parc d’une grande beauté, c’est également une réserve de biosphère inscrite à l’UNESCO.

On y trouve une flore unique et des zones de végétation allant de la forêt au désert, en passant par le matorral pré-andin. La faune est, elle aussi, remarquable. On peut observer des tatous, des pumas et des espèces d’oiseaux endémiques rares. Alors n’attendez pas une minute de plus pour planifier votre séjour à Torres del Paine.

Les treks O et W

C’est l’activité phare du parc, une randonnée de plusieurs jours. Vous y contournez le massif del Paine, et passez par tous les points pittoresques. Il est possible de faire tout le circuit (sentier O) en une semaine, ou seulement une partie (sentier W) en quatre à cinq jours.

Des refuges et terrains de camping sont disséminés un peu partout sur le parcours. Par contre, il faudra quand même porter votre sac avec les affaires de base. De ce fait, le trek peut être assez difficile si vous n’avez pas l’habitude. En plus la météo change rapidement et peut devenir très menaçante. Mais avec un guide et du bon matériel, rien n’est impossible. Quand vous parviendrez aux miradors et que vous verrez les trois pointes granitiques dressées fièrement vers le ciel, le reste n’aura plus d’importance.

Les cascades Salto Grande et Salto Chico

Si vous n’avez pas le temps de vous lancer dans un trek de plusieurs jours, ou que le climat n’est pas propice à une longue marche, une des alternatives facile et accessible est d’aller jusqu’aux cascades.

La première sur le chemin est le Salto Grande, à seulement un petit quart d’heure à pied depuis le parking. Ses eaux vives coulent depuis le grand lac Nordernskjöld et arrivent dans le lac Pecohé.

À la sortie de celui-ci, en contrebas, vous trouverez la cascade Salto Chico. Vous pouvez même faire une petite pause déjeuner à cet endroit et admirer le paysage depuis l’hôtel-restaurant luxueux qui s’y trouve.

Le Lago Grey

À l’Ouest du lac Pecohé, vous pourrez voir des morceaux d’icebergs flotter dans une eau turquoise crémeuse. Ce lieu magique s’appelle le lac Grey. Il s’étire en longueur au pied du glacier du même nom, qui lui déverse ses gros bouts de glace à la dérive.

Depuis le mirador Lago Grey, la vue en hauteur est saisissante, surtout quand le ciel se dégage et laisse entrevoir le glacier au loin. Pour l’atteindre, seulement trois quarts d’heure de marche sont nécessaires. En plus, la balade est très agréable. Ceux qui veulent s’approcher des icebergs peuvent même embarquer sur un petit bateau. Ainsi vous traversez le lac et remontez jusqu’au glacier.

Le mirador Cuernos – Torres del Paine

En partant en direction du Salto Grande, puis en bifurquant vers le lac Nordernskjöld, le chemin débouche sur un point de vue magnifique. Devant vous s’ouvre une étendue d’eau avec en toile de fond les trois « cornes du Paine ». Ces sommets rocheux caractéristiques ne sont visibles que par temps clair, et sont reconnaissables par l’alternance des couleurs. En effet, le centre des cornes est en granit blanc, alors que les pointes et les bases sont plutôt sombres. Cette particularité géologique est très rare, et contribue à la notoriété grandissante du parc.

Faire du canoë sur le lac Pehoé

Coincé entre les lacs Grey et Nordernskjöld, le lac Pehoé n’a pas la chance d’abriter des icebergs, mais il n’en est pas moins remarquable. Il existe des sorties en catamaran sur le lac. Mais nous vous conseillons de faire une sortie en canoë. Profitez de la tranquillité du lieu pour respirer le grand air et dériver au pied des montagnes. Cette activité sportive vous donnera l’occasion de reposer vos jambes après la randonnée. A la place vous faites travailler vos bras! Vous aurez tout le loisir de contempler lentement les sommets enneigés, la végétation andine et les falaises dramatiques. Vous pourrez même faire une portion du grand trek au bord du lac Grey s’il vous reste des forces.

S’enfoncer dans la Vallée del Francès

Si vous suivez le sentier W, la « vallée du Français » est la piste du milieu, enclavée entre le Cerro Paine Grande et les Cuernos del Paine. Mais vous n’avez pas besoin d’effectuer le trek en entier pour admirer cette superbe vue depuis le mirador Francès.

Il est possible de rejoindre le chemin depuis Paine Grande, en traversant le lac Pehoé en catamaran. De là, un peu plus de quatre heures de marche vous attendent pour arriver au point de vue, et autant pour revenir. Cela vous donnera l’occasion d’observer les « cornes du Paine » sous tous les angles, ainsi que les nombreux monts alentours, dont le Cerro Catedral et le Cerro Aleta de Tiburon.

Contempler les fameuses Torres del Paine

Finissons cette liste des activités en apothéose. Les trois pics rocheux qui ont donné leur nom au parc restent un secret bien gardé. Il n’y a pas nécessairement besoin de faire une semaine de trek pour les atteindre. Comptez tout de même une bonne journée de marche à un rythme soutenu.

Pour couper le trajet, il est possible de passer une nuit en face des « torres », et de revenir le lendemain tranquillement. Si vous n’avez pas le temps pour les sentiers O et W, cette sortie est incontournable. Elle sera le point d’orgue de votre visite. Associée à une croisière sur le lac Grey, et la contemplation des « Cuernos », vous aurez fait le tour des principales choses à voir dans le parc Torres del Paine.

Torres del Paine, CHili

Vous souhaitez en savoir plus ?



background

Créez le voyage de vos rêves maintenant au Chili

Donnez-nous vos envies de voyage en quelques clics
et nous nous occupons du reste !