Empreinte carbone versus reforestation

Engagement reforestation : Plantons des arbres !

Vous le savez déjà, Phima Voyages est une agence de voyages engagée dans le tourisme responsable et rural. Actuellement nous sommes en train de travailler sur la Certification Travelife pour les agences de voyages. Un point qui revient souvent dans le tourisme responsable, ce sont les émissions de carbone pour les vols long-courriers. Du coup, pour diminuer l’empreinte carbone de nos clients, nous avons décidé de soutenir la reforestation dans notre région et d’y planter des arbres.

Avec chaque réservation, vous soutenez la reforestation à l’ACP Milpuj. Vous adoptez un arbre à votre nom !

 

La section Blog de Phima Voyages est une mine d’informations sur les endroits à visiter au nord du Pérou. Pour ne pas manquer la parution de nos articles et pour recevoir notre Guide Gratuit sur les 10 endroits à visiter au nord du Pérou, cliquez ici.

 

 

Comment faire pour baisser nos émissions de carbone comme voyageurs, mais aussi de notre point de vue d’agence de voyage ?

  • N’utilisez pas l’avion pour des court-séjours ou courts-trajets. Lorsque c’est possible bien entendu, déplacez vous en système covoiturage ou encore Blablacar, en bus ou en train, mais évitez les vols. Le trajet va certainement durer plus longtemps, cela ne va probablement pas vous revenir moins cher, mais c’est un acte engagé.
  • Si vous empruntez un vol long-courrier, pensez à prévoir du temps. 15 jours, voire 21 jours vont vous permettre de connaître votre pays-hôte et vraiment vous dépayser.
  • Privilégiez les vols directs ! Les avions brûlent du kérosène surtout au moment du décollage et pendant la montée jusqu’à l’altitude de croisière. Du coup, des trajets comportant plusieurs correspondances consomment encore plus de kérosène et émettent toujours plus de carbone.
  • Utilisez des compagnies aériennes qui s’engagent dans des transports plus responsables et testent par exemple les biocarburants.
  • Pour plus d’informations, nous vous conseillons le site de Sylvain et François avec plein de bonnes astuces !
  • Et last, but not least : Utiliser un programme de compensation de carbone !

 

Justement, utiliser un programme de compensation – on s’y était intéressé, mais…

Mais rien ne nous plaisait – trop impersonnel, trop cher, trop loin de notre champ d’action qui est le Pérou et surtout, le nord du Pérou !

Du coup on a décidé de faire à notre manière – et de faire un partenariat avec notre ami Perico de l’Aire de Conservation Privée (ACP) Milpuj, dans la région Amazonas pour l’aider à reforester l’espace de sa réserve naturelle, encore plus après l’incendie criminel dont sa propriété a été victime.

 

ACP Milpuj – c’est qui ?

Perico et sa maman Lola se sont engagés depuis des années à la conservation de la faune et de la flore. On peut dire qu’ils sont parmi les précurseurs du tourisme responsable dans la région ! Pour cela, ils avaient déclaré leur propriété comme Aire de Conservation Privée.

Depuis ils ont construit de très jolies chambres d’hôtes, en harmonie avec la nature, ils produisent du miel de tara (un arbre nativo de la région, de la famille des acacias), ont leur propre potager et élèvent des poules bio.

La reforestation de leur propriété de 70 hectares est une grande responsabilité pour eux. Et reforester coûte cher !

 

Comment fonctionne la reforestation ?

En court, reforester veut bien entendu dire replanter des arbres, là où ils ont été arraché ou brûlé. Jusque là, c’est simple 🙂

Après il faut savoir que la reforestation, donc replanter un arbre a plus de chance de réussite voire de survie si l’on parvient à planter des arbres plus robustes à la base, donc plus grands. Mais bien entendu, ces arbres sont plus chers que les petites pousses.

C’est à dire ?

  • Perico a créé sa propre pépinière pour faire pousser des petites plantes d’arbre. Mais il se procure aussi de petits arbres des ACP environnants.
  • Il faut prendre en considération tous les soins qu’il faut donner au petit arbre. Il faut s’en occuper régulièrement pour l’arroser et le protéger de maladies. De nombreuses pousses ne survivent pas.
  • On pourrait bien entendu acheter ou replanter un arbre déjà plus grand qui a plus de chance de prendre racine et de survivre. Mais dans ce cas, l’achat est plus cher ou bien la phase pépinière se prolonge et coûte de l’argent aussi.
  • Dans les deux cas il faut prendre en compte
    • les actions de replanter le petit arbre dans la pépinière ou
    • d‘acheter l’arbre et de le ramener à l’ACP et
    • finalement de le planter à son emplacement définitif (c’est à dire une personne qui va l’amener à son futur emplacement, creuser le trou, mettre l’arbre et l’arroser).

 

Notre partenariat avec l’ACP Milpuj

L’idée nous est donc venu de soutenir la reforestation de l’ACP Milpuj au lieu de faire des programmes de compensation de carbone qui ne nous semblaient pas très adaptés à notre taille et notre vision.

A partir de maintenant et pour chaque réservation pour 2020 et au-delà, nous allons planter un arbre chez Perico et Lola. En les soutenant, nous pouvons voir les progrès chaque année et nous travaillons avec des gens de confiance.

Avec votre réservation vous adoptez donc automatiquement un arbre dans la région Amazonas !

 

Comment fonctionnera notre partenariat ?

Pour chaque réservation confirmée, nous allons planter un arbre chez Perico, plus précisément : Si vous êtes 2 voyageurs, nous planterons 2 arbres. Si vous êtes une famille de 4 personnes, nous planterons 4 arbres !

Une fois votre réservation confirmée, Perico préparera un certificat d’adoption à votre nom, mais aussi une plaque en pierre avec votre nom qui se trouvera à côté de “votre” arbre. Une fois l’arbre planté, vous recevrez la photo par mail. (Pour information, la meilleure saison pour planter est entre octobre et mars, pendant la saison des pluies.)

Si vous passez dans la région Amazonas, vous pouvez même prendre le temps de planter votre arbre vous-même et ainsi avoir vos photos de souvenir !

Nous pensions justement que la façon de faire quelque chose pour contrecarrer les émissions de carbone de nos voyageurs garde ainsi ce côté humain / personnel qui nous est très cher.

reforestation à Milpuj

 

Combien coûte la replantation d’un arbre ?

Perico estime que le coût pour un arbre est aux alentours de 50 soles. Ceci inclut donc

  • Soins de pépinière
  • Plantation
  • Soins jusqu’à ce que l’arbre puisse survivre seul (environ entre 3 à 5 ans)

 

Récapitulons : Vous réservez un voyage avec Phima Voyages, et automatiquement nous plantons un arbre à votre nom à l’ACP Milpuj.

Mais – vous pouvez aussi décider d’adopter un arbre chez Perico, sans voyager avec nous !

 

D’autres engagements possibles à l’ACP Milpuj

Vous préférez vous engager dans la protection des animaux endémiques de la zone au lieu de la reforestation ? Mais c’est tout à fait possible !

Depuis plus de trois ans déjà, Perico surveille la faune silvestre sur sa propriété avec une douzaine de caméras dissimulées (grâce à des donations d’amis protecteurs de la nature). Entre autre il a pu observer l’existence du léopard Colo Colo, une espèce peu étudiée jusqu’à maintenant et sérieusement menacée d’extinction.

Régulièrement le Colo Colo se fait bousculer par des voitures pendant la saison sèche quand il sort de la Réserve naturelle pour aller à la rivière pour boire. (Nous avions nous-même croisés dans cette zone de jeunes biches un matin. C’était génial mais ne pouvions nous empêcher de penser aux risques que prenaient ces animaux tous les jours pour aller s’abreuver). Un riverain a encore récemment amené un de ces léopards Colo Colo mort à Perico.  Il est en train de le faire empailler pour l’exposer ensuite dans son futur centre d’interprétation et mieux conscientiser la population.

Pour protéger les Colo Colo, Perico veut construire des plans d’eau à des endroits stratégiques.  Ainsi il pourrait éviter que les Colo Colo traversent la route. Les plans d’eau serviront à donner de l’eau aux animaux, mais aussi aux plantes environnantes.

Le programme prévoit d‘installer un réservoir d’eau (qui se remplirait avec l’eau de pluie). A travers des tuyaux l’eau arrive à un puits de pierre où les animaux peuvent boire.

Si vous souhaitez participer à cette initiative dans le cadre de votre réservation (plutôt qu’à la reforestation), bien entendu, Perico vous fera ici aussi un Certificat pour votre apport.

En attendant de cumuler les ressources économiques nécessaires pour commencer les travaux, Perico va faire des porte-clés sous la forme d’une petite peluche de léopard pour les vendre.

D’autres articles qui pourront vous intéresser :

ACP Milpuj – chez Perico et Lola

Les 7 meilleurs initiatives de tourisme responsable et rural au nord du Pérou


«

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyrighted Image