background

Légende de Chachapoyas : L’origine magique de la rivière Toche

Nous vous proposons une série de légendes et commençons aujourd’hui avec une légende de Chachapoyas. En Amazonas, région des Andes péruviennes, les légendes et récits sont nombreux. En effet, comme beaucoup de peuples anciens, les Chachapoya se transmettaient leurs histoires oralement. Seulement plus tard les légendes ont été écrites.

Découvrez aujourd’hui l’origine magique de la rivière Toche : une légende de Chachapoyas transmise oralement que nous rapporte Jaime Rubio Guerrero.

La légende de Chachapoyas : L’origine magique de la rivière Toche

On raconte qu’à Atun Llacta (aujourd’hui Jalca Grande, capitale du district La Jalca), à 300m du village, une sorcière a créé le fleuve Toche.

Un jour, on a accusé une femme de sorcellerie et d’être responsable de la disparition des enfants du village. Les autorités, à la demande des villageois, la capturèrent et la condamnèrent. La sorcière demanda pardon ainsi qu’une deuxième chance : elle promit en échange d’apporter de l’eau à La Jalca, dont les sources étaient sèches. Le village accepta, mais à une condition : si elle ne tenait pas sa promesse, son châtiment serait terrible.

Légende de Chachapoyas

La sorcière demanda alors qu’on lui construise une cabane en quishuar et qu’on lui apporte une cuvette neuve en bois ainsi qu’un œuf de poule noire. Les villageois lui apportèrent tout ce qu’elle avait demandé et elle leur dit de revenir dans 30 jours. Le temps écoulé, des villageois vinrent pour lui dire qu’il n’y avait pas une goutte d’eau à La Jalca.

« Calmez-vous, il faut que l’œuf éclot. Moi non plus je ne peux survivre à une telle soif et faim. Revenez dans 15 jours », dit la sorcière tranquillement.

Ils revinrent 15 jours plus tard pour lui dire qu’il n’y avait pas une goutte d’eau à La Jalca. Mais entre-temps, la sorcière avait placé l’œuf dans une cruche, où il s’était transformé en couleuvre. Elle avait grandi, grandi et remplit la cruche. Elle l’avait alors placée dans la cuvette, où elle avait encore grandi. Puis, elle avait pris la cuvette avec la couleuvre et l’avait laissé tomber dans la grande lagune Liclic.

Quand les gens du village revinrent, la sorcière leur dit de regarder la lagune. Ils y virent avec frayeur la grande couleuvre qui s’y déplaçait. La sorcière leur dit de retourner à La Jalca où ils trouveraient de l’eau. Mais les villageois refusèrent. La sorcière les invita à regarder à nouveau la lagune. Le serpent n’y était plus et le volume d’eau avait baissé. A cette vision, les villageois reprirent espoir et prirent le chemin du retour. En arrivant près de La Jalca, ils virent de l’eau qui zigzaguait dans la pampa de El Toche.

Ils admirèrent cette merveille : l’eau était cristalline et reflétait le ciel.

Vous souhaitez en savoir plus ?



background

Créez le voyage de vos rêves maintenant au Pérou

Donnez-nous vos envies de voyage en quelques clics
et nous nous occupons du reste !