La Réserve écologique de Santa Elena, au Nord du Pérou

Réserve Ecologique à Moyobamba, San Martin

Santa Elena Nord Pérou

Réserve écologique Santa Elena

La Réserve écologique de Santa Elena se trouve près de Rioja, à environ 10 min de la grande route. Elle est donc beaucoup plus facilement accessible que celle de Tingana. Elle se prête ainsi parfaitement à un détour d’une demi-journée sur la route de Tarapoto ou bien en logeant à Moyobamba, dans la région de San Martin au nord du Pérou.

La section Blog de Phima Voyages est une mine d’informations sur les endroits à visiter au nord du Pérou. Pour ne pas manquer la parution de nos articles et pour avoir notre Guide Gratuit sur les 10 endroits à visiter au nord du Pérou, cliquez ici.

 

Santa Elena – qu’est-ce que c’est ?

Santa Elena est une Réserve écologique traversée par les eaux fluviales du Rio Mayo et du Rio Romero dans la région de l’Alto Mayo. Cet écosystème fragile est l’habitat d’une énorme diversité d’oiseaux, d’insectes et de petits animaux comme les singes Machin Negro ou Blanco. On y trouve également une profusion d’arbres, fleurs, orchidées et bromélies.

On croise régulièrement le fameux “arbre qui marche“, qui plante régulièrement une racine dans l’eau afin d’avancer toujours plus loin au-dessus des eaux.

L’association pour la Conservation des Eaux Renacales Rio Romero (ACARR en espagnol), actuellement constituée de 26 membres, s’occupe de l’entretien de cet immense territoire de presque 1 000 ha. Le but est de préserver les ressources naturelles et cette exceptionnelle biodiversité.

Réserve écologique

Comment se passe la visite à Santa Elena?

Il est demandé un droit d’entrée de 1 sol par personne. Dans l’enceinte du parc, il y a plusieurs maisons ouvertes pour se reposer et les dames vendent des boissons gazeuses et des chips.

Plusieurs tours sont en option :

  • le petit tour de 2 h 30,
  • un tour un plus long de 4 h,
  • le tour de 6 h.

Bien entendu, plus on s’enfonce dans la réserve, plus grandes sont les possibilités de voir des singes.

Le guide propose des gilets de sauvetage – nous les avons décliné : trop chaud, trop mastoc.

En saison sèche, en août, il nous avait fallu marché presque 15 min pour récupérer l’embarcation. En janvier, en saison des pluies, le niveau de l’eau est monté d’au moins 2 m. Le chemin est sous l’eau et on marche sur des ponts en pilotis pour embarquer sur notre petit bateau.

Réserve Santa Elena

Le calme incroyable de cette réserve écologique

Une fois dans le bateau, c’est au moteur que nous démarrons la balade. Nous croisons deux barques qui reviennent. Leurs occupants sont enchantés : ils ont vu des singes, juste à quelques minutes de l’embarquement. On arrête le moteur et nos deux guides (un à l’avant, l’autre derrière) commencent à ramer et nous guident doucement sur les eaux claires de la rivière.

Je suis encore sous le charme du calme et de la sérénité qui règnent dans cet endroit hors du temps. J’aime beaucoup cette ambiance pour réfléchir, respirer et essayer de faire le vide.

Ponton Réserve écologique

La faune et la flore de Santa Elena

Nous apercevons différents oiseaux, dont un martin-pêcheur magnifique, des papillons de toute sortes (des Morphos bleus, des citrons, un transparent-rouge).

Aujourd’hui, nous n’avons pas croisé de singe, contrairement à la dernière fois. Mais on reviendra car c’est définitivement un endroit très sympa.

Réserve écologique Santa Elena

La légende qu’on raconte

En passant devant un arbre qu’il appelle la Tangerana, notre guide Nilson nous explique que cet arbre est l’habitat de toutes petites fourmis qui piquent horriblement.

Le peuple des Indigènes de la région, les Awajuns, torturaient leurs ennemis en les attachant à l’arbre. Si ce n’était que pour les punir, ils protégeaient les ouvertures (bouche, nez, oreilles) et les enlevaient au bout de quelques heures. Mais il y avait aussi des mises à mort. Attachés à l’arbre, les ennemis se faisaient ainsi dévorer vivants.

 

A lire également

 

La Réserve écologique de Santa Elena, au Nord du Pérou
5 (100%) 1 vote

«

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyrighted Image