background

Une journée au Machu Pichu, du rêve à la réalité

Une journée au Machu Picchu

Du rêve à la réalité

Le Machu Picchu, on en rêve, on se l’imagine, on le fantasme. Alors imaginez si on vit déjà au Pérou. Ce n’est qu’après un an et demi de séjour au Pérou, à Chachapoyas  au nord, que nous avons enfin eu l’occasion de voyager dans le sud du Pérou.

Pour notre premier séjour au sud, on ne pouvait échapper à la visite de Cusco bien sûr, et encore moins à celle du Machu Picchu, récemment désigné comme une des merveilles du Monde moderne.

La section Blog de Phima Voyages est une mine d’informations sur les endroits à visiter au nord du Pérou. Pour ne pas manquer la parution de nos articles et pour avoir notre Guide Gratuit sur les 10 endroits à visiter au nord du Pérou, cliquez ici.

En avant pour la visite

Une des attractions majeures de la visite au Machu Picchu est d’assister au lever de soleil sur la citadelle. Pour cela, il faut se lever tôt – que ce soit pour ceux qui font le trajet à pieds ou ceux qui montent en bus.

Nous y sommes allés fin juin et il y avait déjà beaucoup de monde. On nous dit qu’en cette période, le site peut recevoir jusqu’à 4 000 personnes par jour. On est loin des recommandations de l’UNESCO qui demande de limiter le nombre de visiteurs à 2 500 pour limiter la détérioration du site.

Nous nous sommes levés afin d’être dans la file d’attente des bus vers 5 h. Nous y sommes à 5 h 10 et il y a déjà beaucoup de monde qui attend. Mais ce n’est rien comparé au nombre de personnes qui va encore arriver durant notre attente. La file ne commence à s’ébranler que vers 5 h 30, avec le départ des premiers bus. Nous montons dans notre bus à 6 h 05. Si vous pouvez, installez-vous côté droit : la vue y est un plus impressionnante.

25 min plus tard, nous sommes à l’entrée du Machu Picchu.

Magnifique vue Machu Picchu

Entrées au site

Vous avez droit à 3 entrées en tout dans la journée sur le site. Cela peut être utile pour se rendre aux toilettes, manger un sandwich, prendre un autre itinéraire ou refaire une visite plus tranquille du Machu Picchu. Il faut savoir qu’il y a un sens de circulation de la visite et on vous siffle si vous le prenez en sens inverse. Vérifiez tout de même car on parle déjà de réduire le nombre d’entrées autorisées par ticket. Il faudra s’organiser autrement pour les toilettes car à l’intérieur, il n’y en a pas.

Est-ce que je parlerais de l’état de ces toilettes justement à l’entrée du site après 2 j sans eau ? Non hein? Non ! Au moins, on n’a pas payé, normalement c’est 1 sole par personne.

Bien sûr, ces conseils ne s’appliquent que si vous entendez rester une bonne demi-journée au Machu Picchu. Je sais que la majorité des voyageurs va y rester 3 h et s’en aller. Inutile de penser dans ce cas-là aux sandwichs si vous revenez avant midi à Aguas calientes.

Ruines archéologiques Machu Picchu

Machu Picchu, Waynapicchu et Pont de l’Inca

Pour ceux qui veulent arriver un peu plus tard, marcher jusqu’au pont Inca à 20 mn du site et profiter du site quand le soleil change la lumière sur les murs de la citadelle et de la montagne Waynapicchu.

Je ne vais pas écrire ici un énième article sur le site du Machu Picchu, son histoire, son architecture. Pour cela, il y a des publications qui le font mieux que moi. Je veux juste rappeler que le monument daterait du XVème siècle et qu’il aurait été voulu par l’Inca Pachacutec. C’est donc un site de 700 à 1 000 ans plus récent que la citadelle Chachapoyas Kuélap en Amazonas !

Le site parait plus calme dans l’après-midi lorsque les visiteurs « à la journée » sont déjà repartis afin de ne pas louper le train de l’après-midi justement, qui les ramènera en direction de Cusco. Nous prenons tout notre temps puisque nous avons prévu de rester 2 nuits à Aguas Caliente. Le panorama du site que l’on a au retour du Pont Inca est relativement calme, l’occasion de profiter.

Chemin Pont Machu Picchu

Chemin du Pont de l’Inca

Informations pratiques

Comment se rendre au Machu Picchu ?

Certains empruntent le chemin Inca, trek de plusieurs jours et nuits qui aboutit au Machu Picchu. Apparemment il s’agit d’un chemin de plus en plus fréquenté.

Toujours à pieds, d’autres empruntent les voies de chemins de fer entre Ollantaytambo et Aguas Calientes. Quand le train arrive, il faut se pousser !

Nous avions par avance réservé par internet nos places dans le train Perurail. Le coût du trajet simple entre Ollantaytambo et Aguas calientes est de 67 dollars pour les étrangers, et 31 pour les enfants. C’est très cher, surtout quand on sait que le trajet représente à peine 20 km.

Une fois à Aguas Calientes, les plus courageux réaliseront la montée jusqu’au Machu Picchu à pieds. Il faut compter entre 1 h et 1 h 30, mais il faut être en forme ! Sinon, la montée s’effectue en bus.

Train pour le Machu Picchu

A savoir !

Renseignements pris auprès d’agences : il semblerait qu’il y ait des jours plus fréquentés que d’autres au Machu Picchu. Il s’agit des mardis, jeudis et dimanches. Les agences organisent plus de tours ces jours-là, ne me demandez pas pourquoi. Jours à éviter si possible.

 

Tarifs

Si vous souhaitez visiter le site du Machu Picchu – se rend-on à Aguas Calientes pour une autre raison ? – il faut acheter vos billets d’entrée longtemps en avance.

Vivant au nord du Pérou, nous avions demandé plusieurs mois à l’avance à une sympathique agence de Cusco de nous les procurer pour les tarifs suivants :

  • 64 soles (environ 19 dollars) pour l’adulte péruvien ou encore résident que je suis
  • 128 soles (environ 38 dollars) pour l’adulte étranger
  • 65 soles pour les enfants étrangers
  • 32 soles pour les petits péruviens ou jeunes résidents comme le sont nos enfants

On retrouve ces mêmes tarifs directement à Aguas Calientes. On est loin des tarifs que l’on peut lire parfois sur certains forums de voyageurs où l’on peut voir des choses assez hallucinantes.

Pour le bus qui monte d’Aguas Calientes au site, on peut acheter ses billets la veille. Vérifiez toujours la date du service souhaité sur vos billets. Deux petites cabanes en bois abritent les vendeuses de billets presque en face de là où l’on embarque dans les bus. Le tarif aller-retour du bus est de :

  • 24 dollars par adulte étranger
  • 12 dollars par enfant étranger
  • 15 dollars par adulte péruvien ou résident
  •  8 dollars par enfant péruvien ou résident

On peut aussi ne prendre qu’un aller-simple et redescendre à pied les escaliers. Mais les genoux travaillent beaucoup dans le sens de la descente également.

 

Organisation

  • La compagnie compte 24 bus. Le premier part à 5 h 30 d’Aguas Calientes. Il n’y a pas d’horaire sur le ticket de bus. Il est valable la journée à la date inscrite sur le billet. Premier arrivé, premier à prendre le bus : le fonctionnement est simple.
  • Pour ce qui est des guides, certains peuvent vous être recommandés par des hôtels en ville. Ils viendront alors vous récupérer à l’heure et au lieu convenu. Il prendra le bus avec vous et vous accompagnera. Cela vous coûtera plus cher qu’un guide sur site que vous rencontrerez en haut, à l’entrée du site archéologique. En effet, la visite privée vous coûtera 150 soles contre 20 soles par personne quand vous vous intégrez à un groupe.

Archéologie Machu Picchu

Boire et manger au Machu Picchu

Il vaut mieux éviter d’attendre d’arriver au niveau du site pour penser à s’organiser. Tout est simplement hors de prix là-haut. Aguas Calientes est déjà 2 fois plus chère qu’ailleurs, alors le Machu Picchu?

N’oubliez donc pas vos bouteilles d’eau. Pour ce qui est de manger, officiellement, vous n’êtes pas autorisés à consommer vos sandwichs dans la citadelle donc on n’en parle pas. Oh et puis si ! Je peux vous dire qu’en étant discret, cela est possible. Bien sûr, faites-le de manière responsable en ne laissant aucun déchet.

Quant aux sandwichs, votre hôtel saura certainement vous proposer une formule Box lunch avec sandwich, boisson et fruits. Mais cela vous reviendra sans doute moins cher d’acheter des sandwichs et bouteilles d’eau le long de la rue où vous devrez de toute façon faire la queue en attendant de prendre le bus. A 5h, pas de problème vous avez déjà quelques établissements ouverts.

 

Faut-il aller au Machu Picchu?

Alors, à voir, le Machu Picchu? Bien sûr est la réponse naturellement. Endroit fascinant, environnement incroyable, et ce lever de soleil ! La magie du site opère malgré cette fréquentation incroyable. Comme tout le monde, nous voulons profiter de cette merveille et l’avoir pour nous tous seul.

Au nord du Pérou, il est encore temps de profiter des sites magnifiques sans être au milieu d’une foule de touristes … Car il est prévisible que cela ne durera pas.

Famille Capel au Machu Picchu

A lire également

 

Vous souhaitez en savoir plus ?