Huaylla Belen

Vallée de Serpent

Rivière Huaylla Belen

Magnifique Vallée de Huaylla Belen – Rivière de serpent

C’est où ?

Huaylla Belen se trouve dans la province de Luya, à 2 heures 45 en voiture privée de Chachapoyas dans la région Amazonas. La route est plutôt bonne, et en voiture 4×4 il n’y a pas de souci. Nous partons tôt ce mercredi, 29 juillet, vers 6 heures 30 avec notre ami américain Kerry. Kerry est un pêcheur à la mouche aguerri et il va montrer aux garçons comment cela fonctionne. Le coffre est plein, mais plus avec nos affaires de pique-nique et les bottes qu’avec le matériel de pêche de Kerry.

La section Blog de Phima Voyages est une mine d’informations sur les endroits à visiter au nord du Pérou. Pour ne pas manquer la parution de nos articles et pour avoir notre Guide Gratuit sur les 10 endroits à visiter au nord du Pérou, cliquez ici.

Valle Huaylla Belen Amazonas

Notre journée

Sur le chemin nous traversons des bancs de brouillard, il fait froid. Nous passons le col à plus de 3 300 m ! Quand nous arrivons finalement proche de la vallée de Huaylla Belen, la fameuse vue de la rivière en serpent s’étire sur nous. C’est beau.

Il est 9 heures 30. On descend juste à la petite maison de gardien qui est vide aujourd’hui pour mettre nos bottes et sortir le matériel de pêche. Mauvaise surprise : le café n’a pas tenu dans le thermos, il est maintenant dans le sac à dos et il ne reste que 2 tasses. Que cela ne tienne, Kerry met son réchaud à gaz en route et nous allons d’abord prendre un café. Kerry se change pour mettre son uniforme de pêcheur et prépare le matériel.

Huaylla Belen Nord du Pérou    Vallée Huaylla Belen

Les garçons sont déjà à la rivière. Il y a plusieurs autres familles en train de pique-niquer. Huaylla Belen est un endroit préservé et les familles péruviennes aiment bien y venir pour passer un moment ensemble. Quelques jeunes pêchent aussi, mais au filet. Kerry n’est pas content, parce qu’aux endroits les plus proches, il n’y a quasiment plus de poissons.

Ca y est, on est prêt, c’est parti. On part le long de la rivière, en traversant de temps en temps – d’où les bottes ! Partout sur l’herbe de pâturage se promènent des vaches, des veaux et des taureaux paisiblement. Ils font partis du paysage. C’est plutôt nous qui les dérangeons. Quand on s’approche, ils nous tournent le dos et s’en vont.

Pour faire de la pêche à la mouche, il faut savoir faire les nœuds. En effet, contrairement à la pêche classique, la pèche à la mouche se fait avec une ligne lourde. C’est uniquement au bout qu’on attache une ligne transparente et légère avec la mouche au bout. La technique d’envoie n’est pas évidente, mais les garçons se débrouillent pas mal.

Huaylla Belen peche à la mouche    peche-a-la-mouche-huaylla-belen2

On pêchera deux poissons, des truites arc-en-ciel, mais ils sont trop petits pour les garder. Le temps de prendre une photo et on les relâche aussitôt. C’est calme ici, paisible. Si seulement on avait un peu plus de soleil, ce serait génial. Mais aujourd’hui le temps n’est pas avec nous. Il commence à pleuvoir et on s’empresse de retourner à la voiture. Finalement on mange nos sandwiches en route pour ne pas risquer de nous embourber sur la route boueuse.

Au retour nous décidons de passer voir nos amis Nora et Paul de l’hôtel Tambo Sapalanchan à Lamud au Nord du Pérou et de se faire payer un café. Ils font encore mieux et nous gâtent: Pisco Sour, Cake aux carottes et noix ET café. Nous rentrons tard, vers 18 heures 30.

C’était une très belle journée, cette excursion à Huaylla Belen. Merci Kerry !

Pour lire plus d’article :

 


«

Copyrighted Image