La Granja Porcon, une ferme communautaire modèle au Nord du Pérou

La Granja Porcon, une ferme communautaire modèle au Nord du Pérou

La ferme communautaire de la Granja Porcon est l’un des endroits les plus visités de cette partie nord-est du Pérou. Elle se trouve à 1 h 30 de Cajamarca, capitale de la région Cajamaraca. En haute saison touristique, elle peut en effet recevoir jusqu’à 38 000 visiteurs par mois. Le tourisme rural a été ici développé d’une façon majestueuse.

La section Blog de Phima Voyages est une mine d’informations sur les endroits à visiter au nord du Pérou. Pour ne pas manquer la parution de nos articles et pour avoir notre Guide Gratuit sur les 10 endroits à visiter au nord du Pérou, cliquez ici.

Vigognes en Granja Porcon, Cajamarca

Un exemple de tourisme responsable

La communauté compte environ 12 000 ha, dont quelques 10 000 de forêt de pins. La forêt est manifestement bien gérée. On utilise le bois pour les meubles et maisons, mais on replante toujours pour que la population d’arbres ne baisse pas.

Granja Porcon, Cajamarca

Qu’est-ce qui attire tous ces visiteurs sur le site ?

Il y a un véritable échange avec la communauté. Les visiteurs peuvent :

  • Apprendre le tissage avec les femmes de la communauté
  • Travailler à la ferme : participer à la traite des vaches, récolter les pommes de terre, faire du pain par exemple
  • Pêcher des truites
  • Faire une balade à cheval
  • Découvrir les plantes de la région
  • Participer au programme de reforestation : planter des pins et participer à l’entretien des forêts

On peut aussi regarder les charpentiers et menuisiers travailler le pin, le bois roi ici. Ils font des meubles superbes.

Pour déjeuner, il y a le restaurant de la communauté. J’ai pour ma part commandé un excellent sauté de champignons. Ces derniers sont récoltés sur la ferme et poussent aux pieds de ces pins que la communauté a patiemment replantés au fil des années. Les femmes de la communauté font leurs propres fromages et beurre.

Tissage traditionnel Granja Porcon

Le zoo de la Granja Porcon

C’est lui qui attire les touristes péruviens en nombre.

On peut y voir des lions, des léopards, des ours, des autruches, des oiseaux exotiques.

Les tours quotidiens sont accompagnés d’un guide venant de Cajamarca. Il fait surtout en sorte que les visiteurs qu’il accompagne ne passent pas trop de temps devant tel ou tel animal. Tout semble chronométré. Ils ont d’autres choses à visiter dans l’après-midi. Il ne s’agirait pas de perdre une minute.

Nous, on a pris notre temps, le lieu est agréable.

Zoo Granja Porcon

Le calme du site

En fin d’après-midi, quand le site devient plus calme, on peut se promener tranquillement, d’observer les vigognes en liberté et de profiter du coucher de soleil.

Une fois la nuit tombée, les étoiles se découvrent. Fin août, le spectacle était splendide !

Vigognes tout près, Granja Porcon, Cajamarca

Rester dormir à la Granja Porcon

Plusieurs logements ou types de logements sont proposés ici. Vous pouvez loger dans :

  • une cabane un peu à l’écart et sur les hauteurs,
  • une chambre dans le village.

Vous pouvez également faire du camping.

 

La posada

Traditionnellement, une posada est un lieu d’accueil pour des gens de passage, en route pour un pèlerinage par exemple. A Granja Porcon, elle se trouve à 10 min à pied du village.

La posada est sur 2 étages. A chaque étage se trouve une chambre. On peut louer indépendamment une chambre ou une autre – ou comme nous l’avons fait pour 4 les deux étages. Chaque chambre a sa salle de bain privée et de l’eau chaude.

En bas, il y a une partie « commune » avec cheminée. Nous avons eu droit à un magnifique feu de cheminée très appréciable en ces soirées fraîches.

En guise de dîner, nous avons acheté à la boutique 3 types de fromages réalisés ici même à la ferme. La région de Cajamarca est connue pour ses fromages. Ceux de la Granja sont excellents. Nous avons également acheté du pain fait à la boulangerie communautaire, du yaourt et des muffins. Tout est maison, réalisé sur site.

Posada Granja Porcon, Cajamarca

La Granja Porcon : les raisons d’un succès

  • Les services sont aujourd’hui de qualité. On sait que pour proposer de bons services, il faut de l’investissement. Aujourd’hui, c’est une affaire qui tourne mais au début, il a bien fallu des aides extérieures.
  • On nous explique qu’une grande cohésion existe entre les membres de la communauté de 1 600 personnes et entre les associés de l’association de tourisme, environ 90 personnes. Cette cohésion, les membres de l’association l’attribuent en grande partie à leur appartenance à une vraie communauté religieuse évangéliste ainsi qu’à tout le travail réalisé autour de cette appartenance. C’est un peu exclusif mais il semblerait que pour cette ferme communautaire, cela ait plutôt bien fonctionné.

Il est vrai que pour des visiteurs qui ne seraient pas portés sur les évangiles, ces citations de la Bible – omniprésentes tant sur la route d’approche de la ferme qu’une fois sur place – peuvent surprendre, voire exaspérer. Mais c’est surtout un message de tolérance et de paix que l’on veut diffuser ici. Et de la paix, ici on en a.

En dehors des horaires de visites des tours à la journée, le village de la Granja Porcon retrouve un calme à peine troublé par les bruits des vaches amenées à la traite à 4 h et 16 h.

La Granja Porcon est ainsi un exemple de réussite du tourisme communautaire.

Vache = lait = Fromage Granja Porcon

Informations pratiques

Rejoindre Cajamarca

  • Il y a des vols quotidiens d’une heure qui partent de Lima.
  • En bus, il vous faudra environ 14 h pour faire Lima – Cajamarca

 

Rejoindre la Granja Porcon

Elle se trouve à 1 h 30 de Cajamarca. Tous les jours partent des tours organisés de Cajamarca à destination de la Granja Porcon.  Des bus arrivent régulièrement.

 

Altitude et climat

La Granja Porcon est à plus de 3 100 mètres d’altitude. Autant dire qu’il faut prévoir de quoi se couvrir le soir car la température chute près de 0°C.

La saison des pluies s’étale d’octobre à avril, comme dans la région Amazonas.

Magnifique roue de paon

A lire également

 

  • Cajamarca : découvrez la région et ses trésors

 


«

Copyrighted Image