Objectif « Zéro petites bouteilles en plastique »

Objectif « Zéro petites bouteilles en plastique »

 

Ce n’est pas une nouvelle, les bouteilles en plastique engendrent un nombre considérable de déchets. Même si certaines matières plastiques se recyclent, le cycle de recyclage de cette matière n’est pas infini et nécessite beaucoup d’énergie. 

Les bouteilles en en plastique se retrouvent facilement dans la nature. (notamment dans les océans et en forêt) De plus, elle mettent des dizaines voire des centaines d’années à disparaître.

La section Blog de Phima Voyages est une mine d’informations sur les endroits à visiter au nord du Pérou. Pour ne pas manquer la parution de nos articles et pour avoir notre Guide Gratuit sur les 10 endroits à visiter au nord du Pérou, cliquez ici.

stop plastique

Cela fait maintenant quelques années que le Pérou développe son industrie touristique. Attirant de plus en plus de voyageurs friands d’archéologie et de nature à couper le souffle. Cet engouement est tel que ce secteur se développe à une vitesse que les institutions publiques peinent à suivre. (manque d’infrastructure et de services publique).

Ceci est d’autant plus flagrant dans le Nord du Pérou. Pourtant les régions tel que Amazonas ( Kuélap, 2ème site archéologique du Pérou.) attirent de plus en plus de touristes. Ajoutez à cela un manque d’investissement publique concernant le ramassage et recyclage des déchets… Nous avons un un vrai problème écologique.

 

Notre objectif

Nous travaillons pour un tourisme éco-responsable en cherchant des solutions qui respectent l’environnement. Ensemble avec les communautés locales qui respectent l’environnement nous voulons limiter les bouteilles en plastiques.  Nous nous somme dit d’offrir à chacun de nos voyageurs une gourde. Mais voilà, au Pérou il n’y a pas de points-relais (tiendas) pour  remplir sa gourde (même pas dans les hôtels, car l’eau n’est pas potable). Seule solution à ce jour pour avoir de l’eau propre – utiliser des bouteilles en plastiques.

Obligé de revoir nos exigences à la baisse, seuls nos clients voyageant en véhicule  (avec ou sans chauffeur) pourront donc utiliser une gourde. (en transportant une bonbonne de 30 litres dans le coffre et remplissant leur gourde selon besoin).

Du coup, notre action ne concerne plus tous nos clients, et c’est bien là, le nerf du problème.

Se pose la question suivante :

Comment faire en sorte que les points-relais mettent a disposition les bonbonnes d’eau ?

Comme vous l’aurez deviné, pour avoir du sens et réduire de façon significative le nombre de bouteilles en plastique, l’action doit s’étudier sur le long terme.  Il faut trouver des relais pour fournir le voyageur en eau potable afin que l’idée d’une gourde fasse sens.

Comment faire et changer les mentalités ?

Plusieurs arguments:

  • Si la pollution s’installe et dégrade la faune, la flore et les paysages, le Pérou perdra sa notoriété. 
  • Démontrer aux riverains des routes touristique que vendre de l’eau en bonbonne de 30 litres est une bonne affaire ! Il peut vendre l’eau au litre (on ne demande pas de le faire gratuit !) , mais en même temps il fait un geste pour l’environnement. En plus, le commerçant pourrait toujours vendre de l’eau aux voyageurs en bouteille en plastique.
  • La conscientisation ne se fera que petit à petit. Nous sommes en contact avec plusieurs hôtels et associations rurales pour la mise en place d’une nouvelle façon de vendre l’eau.

Mais en attendant la mise en place de ce système, il n’y a pas de petites actions et tous les gestes comptent pour notre planète. Nous ne nous sommes donc pas découragés. C’est dans cet objectif que nous allons commander nos premières gourdes pour nos clients.

 Redoubler d’effort pour que cet « Objectif Zéro petites bouteilles en plastique » prenne forme et se développe à la fois pour la préservation de l’environnement, mais aussi le bien être des communautés locales.

 

Consulter plus d’articles :

 

Objectif « Zéro petites bouteilles en plastique »
5 (100%) 1 vote

«

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *