Découverte de Revash

Randonnée facile, maximum impact

Revash, voyage au nord du Pérou

Les Mausolées de Revash

A 60 km au sud de Chachapoyas se trouve le complexe funéraire de Revash, dans le district de Santo Tomas, dans la province de Luya. Revash est le nom qu’on a donné à un groupe de mausolées qui est partagé en deux secteurs.

A une altitude de 2 800 m, les mausolées sont situés dans une grotte creusée en hauteur dans les roches calcaires du Cerro Carbon.

La plupart des maisons des deux secteurs ont été construites les unes à côté des autres. Ils ressemblent plus à des maisons habitées qu’à des mausolées. Mais il s’agit bien des dernières demeures des défunts des Chachapoya. En effet, cela est confirmé par leur contenu, leur emplacement dans une région reculée, difficile d’accès et par le fait qu’ils soient érigés au bord d’un précipice.

 

L’arrivée vers les mausolées

Fait en 2010 par les habitants avec l’aide financière de l’Etat, le chemin est en bon état. Les 1.5 km pour aller jusqu’aux Mausolées ont été pavés avec des pierres de la région en seulement 3 mois. On y marche tranquillement pendant 40 minutes. Les dernières 10 minutes sont sur un chemin en terre.

Vous pourrez y voir orchidées et bromélies. Votre guide vous montrera également les arbres natifs de la région et vous racontera l’histoire du village San Bartolo, dans la région Amazonas au Nord du Pérou.

Par-dessus votre tête, vous pourrez voir une petite maison des morts de Chachapoya. Mais les vrais Mausolées sont encore un peu plus loin.

Ce n’est qu’une fois très proche que vous pourrez admirer le premier complexe accolé à la montagne, avec ses peintures rupestres magnifiques.

Un peu plus bas il y a une aire de repos d’où on peut très bien voir le deuxième complexe, celui qu’on peut admirer sur toutes les photos de Revash, plus rouge et ressemblant plus à une « maison ».

Chemin à Revash

Les maisons

La hauteur et la forme des maisons varient. Les maisons sont toujours adaptées au mur et à l’espace de la grotte en roche dans laquelle elles se situent. Elles peuvent avoir un ou deux étages et il n’y a que des entrées latérales. Parfois entre un mausolée et l’autre, il y a un mur en commun.

La hauteur des maisons est d’un peu plus d’un mètre. C’est suffisamment haut pour pouvoir y déposer les cadavres momifiés en position assise. Les maisons sont presque intactes, mais malheureusement les momies qui s’y trouvaient ont été enlevées par l’homme ou mangées par des rongeurs.

La façade s’ouvre vers le sud, alors que traditionnellement les bâtiments funéraires des Chachapoya sont tournés l’est.

Région Amazonas, Nord du Pérou

Les peintures et trouvailles

Les maisons sont confectionnées d’un mélange de pierre et de glaise. Leurs toits ne sont que symboliques car elles sont protégées par la roche. Elles sont peintes en rouge et autour il y a des peintures rupestres, également en rouge. Cette couleur vient des graines du fruit de roucou.

Des dessins ressortent des cercles concentriques et des images de camélidés (des lamas!). Il y a des motifs qui représentent une croix en bas-relief, mieux connue sous le nom de « Cruz Andina », la croix andine ou « chackana ». On peut voir également des « T » et des « rectangles » dont la signification est toujours une énigme. Quelques scientifiques essaient d’identifier les dessins qui décorent les mausolées et les murs de roches autour. Les cercles concentriques seraient des symboles de la vie pour accompagner les vivants. Les chakanas sont quant à eux associés au pouvoir et à la guerre : ils sont donc en relation avec la mort.

Divers objets ont été trouvés à l’intérieur de ces mausolées. Grâce à eux, on peut savoir qu’ils étaient les résidences collectives de morts prestigieux et puissants. Les archéologues français Henry et Paul Reichlein estiment que la construction de ce village des morts a été réalisée au 14ème siècle.

Mais à part cela, on ne sait quasiment rien de ces mausolées. Un autre mystère de la culture Chachapoya. Rappelez-vous : ils ont construit la cité fortifiée de Kuelap et les Sarcophages de Karajia, également dans la région de Amazonas.

Deux parties de Revash

Informations pratiques

Comment aller aux Mausolées de Revash ?

De Chachapoyas il faut compter 1 h 30 pour arriver à San Bartolo, dans la province de Luya. De San Bartolo on marche sur un chemin en pierre sur 1,5 km pour atteindre les Mausolées de Revash.

Avec votre propre voiture, vous pouvez aussi vous arrêter environ 45 min avant San Bartolo. De là, partez pour un mini-trek de 4,5 km pour monter aux Mausolées de Revash.

Tarifs

Les entrées se prennent à l’association de tourisme, qui est bien indiquée sur la place de Revash : 10 soles pour un adulte, 3 soles pour un enfant.

Vous pouvez également avoir un guide-orientador pour 25 soles.

 

A lire également

 

  • Chutes de Gocta : partez à la découverte de l’une des plus grandes cascades du monde

 

Découverte de Revash
Noter cet article

«