Comment retirer une somme importante à l’étranger avec votre carte Visa en limitant les frais

Comment retirer l'argent au Pérou

Comment retirer une somme importante à l’étranger avec votre carte Visa en limitant les frais ?

A destination des voyageurs, voici quelques conseils afin de pouvoir retirer plus facilement une importante somme d’argent grâce à votre carte VISA.

détail Visa Phimavoyages

La section Blog de Phima Voyages est une mine d’informations sur les endroits à visiter au nord du Pérou. Pour ne pas manquer la parution de nos articles et pour avoir notre Guide Gratuit sur les 10 endroits à visiter au nord du Pérou, cliquez ici.

En voyage,  cela peut être votre cas lors d’un prochain voyage au Nord du Pérou, il est en effet parfois nécessaire de retirer de l’argent à un distributeur automatique de billets (DAB en langage banquier, hein ?).

Par contre la somme est limitée et les frais, selon votre banque en France peuvent être assez importants, un montant minimum fixe + un pourcentage de la somme retirée.

C’est en tous les cas moins cher que de se faire faire un virement d’Europe à Amérique du Sud. On y paye quelques 5 à 6 % minimum, selon les intermédiaires, sur toute la somme.

L’objet de cet article est de vous indiquer comment retirer plus en une seule fois avec votre carte VISA et ainsi, diminuer la part de ces frais fixes.

Cas concret : « j’ai essayé de retirer de l’argent à un DAB à l’étranger avec ma VISA mais ce que l’on m’autorise à prélever n’est pas suffisant et si je demande plus, on me le refuse ; pourquoi ? »

Au Nord du Pérou, puisque c’est mon exemple, on ne peut retirer à un DAB qu’un maximum de 700 soles à la fois, soit l’équivalent de 200 euros, pas plus.

C’est le montant fixé par la banque ici au Pérou, rien à voir avec vos autorisations ou plafonds en France ou ailleurs. C’est le max que vous donnera le DAB en une fois, point.

Ainsi vous payerez chaque fois que vous retirez 700 soles les frais fixes (3,20 euros à la caisse d’épargne) + les frais proportionnels de 2,80 (caisse d’epargne)% de ces 700 soles.

Pour pouvoir retirer plus en une seule fois, il existe quelques conditions préalables à la réalisation d’un retrait.

Les conditions préalables à remplir avant de pouvoir effectuer des retraits d’espèces en devise plus importants

  • D’abord, c’est plutôt bien d’avoir la somme désirée sur le compte. Il semble utile de le rappeler. Votre banquier ne vous fera pas crédit, encore moins à l’étranger.
  • Ensuite, que votre carte soit encore valide. Oui, encore une fois c’est évident, hein ?
  • Il est préférable d’être bien avec son banquier. En l’occurrence, il est conseillé, si vous êtes un globe-trotter régulier, d’informer votre banquier de vos déplacements afin d’éviter certains blocages de carte intempestifs.
  • L’usage de votre carte VISA comporte différents plafonds : de retraits journaliers ou de paiements à la semaine par exemple. Informez-vous de ces plafonds avant votre départ auprès de votre banque.

être bien avec son banquier Phimavoyages

Ce que je peux demander à mon banquier en France avant de partir en voyage

  • Afin de limiter un peu les frais, on peut, mais pour une durée déterminée seulement, faire déplafonner les sommes que votre carte autorise normalement. Avec une Visa Premier, on peut déplafonner jusque 2.000 euros de retraits en espèces en une fois. On ne paiera alors les frais fixes et la commission qu’une seule fois et sur les 2.000 euros.
  • Demandez à votre banquier de vous fournir le justificatif du déplafonnement attaché à la carte en question et sa date limite.
  • Pour les voyageurs au long-cours, ces déplafonnements peuvent se réaliser en cours de voyage. Encore une fois, être bien avec son banquier, surtout dans ce cas, semble un excellent préalable.
  • Il vous faut également connaitre le code ou nom international de votre banque (BPCE pour la Caisse d’Epargne par exemple, BCEPAC si vous habitez en Provence Alpes Corse). Non, rien à voir avec le Swift ou autres lettres et chiffres figurant sur votre RIB.
  • Et là, c’est le choc, vous vous rendez compte que votre Caisse d’Epargne est considérée à l’étranger comme une petite banque. Ces opérations sont toujours plus faciles et rapides avec des grosses banques avec lesquelles vous n’aurez aucun souci de reconnaissance. Ce sont par exemple les membres des groupes HSBC ou BNP par exemple. Pour les autres… bonne chance.

 

alerte plafond banque Phimavoyages

 

Vous retirez l’argent au guichet de la banque à l’étranger et non pas au DAB.

  • Encore une fois, même si vous avez fait déplafonner vos max, vous allez être limités par le max autorisé par le DAB de la banque locale. Aussi, si vous entendez retirer jusqu’à ces 2.000 euros en équivalent devise locale, vous devez vous rendre au guichet de la banque en question.
  • Attention, à l’étranger, toutes les banques ne font pas ce genre d’opération. En l’occurrence, si vous voyagez en Amérique du Sud, au Pérou par exemple, inutile de vous rendre au Banco de la Nación. Il vous faut vous rendre à une banque privée, comme le BCP.
  • Munissez-vous de votre carte VISA, votre passeport et n’oubliez pas le fameux nom ou code de votre banque.

Quelques petits détails utiles

  • Renseignez-vous sur le taux de change afin de faire votre demande de devise locale au plus juste selon le plafond autorisé en euros.
  • Il faut faire ces opérations durant les horaires d’ouverture de l’agent VISA international (pas forcément les horaires de la banque, non c’est autre chose). Souvent, ils ne répondront à l’appel du banquier local que du lundi au vendredi, donc pas les week-end) et aux horaires de bureau, peut-être pas après 17 heures par exemple.
  • La banque va appeler l’agent VISA international du pays. Ils vont ensemble vérifier vos données, demander l’autorisation à votre banque en France et ensuite vous dire si vous êtes autorisé ou pas à effectuer cette opération. Autant dire qu’il faut être un minimum patient.
  • Parler la langue du pays, c’est un détail, mais on parle argent là, peut être un +, non? Il pourra être utile de se faire accompagner de quelqu’un de confiance, personnel de l’hôtel ou chauffeur.

Si vous avez suivi la procédure, vous avez sans doute pu retirer jusqu’à 2.000 euros en devise et n’aurez à payer qu’une fois vos frais fixe de 6,25 euros pour la caisse d’Epargne et bien sûr les 2,80% (toujours mon exemplecaisse d’Epargne) de la somme totale retirée. Pour reprendre mon exemple péruvien, pour avoir l’équivalent de cette somme au DAB, j’aurais dû effectuer 10 retraits soit payer les frais fixes de 32 euros (10 X 3,20 euros) auxquels bien-sûr vous ajoutez le pourcentage (2,80% à la Caisse d’Epargne) pris sur la somme chaque fois retirée.

Vérifiez vos conditions, mais cette opération ne peut normalement se réaliser qu’une fois tous les 7 jours.

Vérifiez également, avant votre départ si possible, combien va facturer votre banquier pour ce déplafonnement. Sinon, moi, sur place, je n’ai eu aucun frais.

Surtout, montrez-vous patient. Cela peut prendre du temps. Dans certaines régions, comme au Nord du Pérou, toujours mon exemple, les agents de la banque ne réalisent pas ce genre d’opération pour des étrangers tous les jours.

Mais en suivant ces quelques indications, vous devriez pouvoir retirer régulièrement de l’argent durant votre voyage avec votre  carte VISA et ainsi transporter un peu moins d’espèces sur vous à votre départ.

 

 

 

Comment retirer une somme importante à l’étranger avec votre carte Visa en limitant les frais
Noter cet article

«

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *