Région Cajamarca

Le théâtre de l'histoire

La région Cajamarca

La région Cajamarca se situe à l’intérieur des terres au Nord du Pérou. Elle est bordée à l’ouest du Nord au Sud par les régions côtières de Piura, Lambayeque et Libertad. A l’Est se trouvent les régions Amazonas et San Martin. Cajamarca s’étend vers le nord jusqu’à la frontière Equatorienne.

Une situation très intéressante, à la croisée de nombreux chemins. Les Espagnols de Pizarro ne se sont pas trompés en empruntant cette route de Cajamarca. Ils venaient de la côte pour rencontrer de celui que l’on nommerait plus tard, le dernier Inca, Atahualpa.

Plaza de Armas, Cajamarca, Nord du Pérou

Jouissant d’un climat privilégié, il s’agit de la région montagneuse la plus boisée ainsi que de la première région productrice de bovins et de produits laitiers du Pérou.

Le secteur du tourisme génère des ressources importantes pour la région. Ceci s’ajoute aux ressources de l’agriculture et l’industrie minière. (Avec la mine de Yanacancha, Cajamarca possède la plus grande mine d’or d’Amérique du Sud).

 

Que faire dans la région Cajamarca ?

A part le fait que Cajamarca fut le théatre de cette rencontre historique de deux Mondes, la région jouit d‘intérêts les plus divers, tant archéologiques, historiques que naturels.

Visiter Cajamarca

Cajamarca est la ville qui possède le plus important patrimoine architectural colonial  du Pérou.

C’est ici qu’on peut voir la fameuse Cathédrale (qui s’appelle également l’Eglise Mère Sainte Catherine). Vous avez aussi l‘Iglesia de San Francisco avec ses catacombes, les monuments de Belen ou encore l’église et couvent de La Recoleta. Tous ces monuments datent entre le 17 et 18ème siècle.

Eglise Cajamarca, Nord du Pérou   Salle de rançon, Atahualpa, le dernier Inca

C’est à Cajamarca que fut capturé Atahualpa, le dernier Inca, par Francisco Pizarro. Tout proche de la Plaza de Armas, une des plus vastes du Pérou, se trouve la fameuse salle du « rescate » ou chambre de la rançon. L’inca Atahualpa aurait fait remplir cette salle d’or et d’argent pour payer sa rançon, en vain. Il s’agit là de l’unique vestige de la culture inca à Cajamarca. Le lieu est devenu sacré, on n’y entre plus, il y aurait en effet du sang royal sur la pierre où Atahualpa a été exécuté.

 

Visiter les sites archéologiques

Tout autour de de Cajamarca-ville se trouvent beaucoup de sites archéologiques de très grand intérêt.

Vous ne pouvez pas voir tout dans un seul jour. Nous recommandons de compter deux jours à Cajamarca. Ainsi vous pouvez apprendre plus sur la nécropole Ventanillas de Otuzco, associée directement à la culture Cajamarca. Pour une autre journée vous visiterez l’aqueduc de Cumbemayo, vieux de 1 000 à 1 500 ans. Une excursion d’une journée serait le centre céremonial de Kuntur Wasi avec ces grandes terrasses en pierre.

Site archéologique Cajamarca    Site archéologique Cajamarca

 

Partir à la rencontre de la nature en découvrant des fermes et haciendas

A 30 kilomètres au nord de la ville, on trouve la Granja Porcón. C’est le parfait exemple d’un système coopératif qui fonctionne avec succès. On peut y loger quelques jours, faire du tourisme rural. Ainsi vous participerez aux travaux agricoles, d’élevage, tissage mais aussi forestiers. En effet, cette zone, suite à un programme de reforestation débuté dans les années 80, posséde plus de 10 000 hectares de forêts de pins.

L’Hacienda La Collpa se consacre à l’élevage de bovins, à quinze minutes de voiture de Cajamarca. C’est ici que vous pouvez acheter des fromages, du yaourt naturel et un délicieux dessert à base de lait appelé manjar blanco.

Cultura Viva Camajara Nord du Pérou

Région Cajamarca
Noter cet article