Cajamarca, la ville

Capitale de la région Camarca

La rencontre de l’histoire espagnole et de l’histoire Inca

Plaza de Armas, Cajamarca, Nord du Pérou

 

Où se trouve Cajamarca, la ville ?

La ville de Cajamarca, capitale de la région Cajamarca se trouve dans la partie sud de la région. Pour les voyageurs en bus, il y a de nombreux compagnies de bus qui relient Lima avec Cajamarca. Sinon de la Côte Nord du Pérou vous pouvez venir de Chiclayo avec la compagnie Transportes Linea. Malheureusement ces trajets ne peuvent pas se réserver par Internet, seulement par téléphone une fois sur place.

De Cajamarca on peut prendre un combi ou transfer privé pour traverser les Andes. On arrive ensuite à Leymebamba, dans la région Amazonas pour découvrir l’histoire des guerriers Chachapoyas.

 

Que faire à Cajamarca ville ?

Dans cette ville se sont croisées les cultures inca et espagnole avant de se mélanger. Cajamarca possède l’un des patrimoines architecturaux coloniaux les plus importants du Pérou.

Parmi les monuments les plus importants : la cathédrale, très bel exemple du baroque péruvien; l’Iglesia de San Francisco, du XVIIe siècle, dans laquelle on découvrit des catacombes en 1952, où des frères franciscains étaient enterrés à côté de membres de la noblesse autochtone; les monuments de Belén (du XVIIIe siècle, qui comprenaient une église et deux hôpitaux) et La Recoleta (église et couvent, seconde moitié du XVIIe siècle).

Eglise Cajamarca, Nord du Pérou  Cajamarca et sa Cathédrale

Pour avoir le plus beau panorama sur la ville toute la vallée, rien ne vaut la colline Santa Apolonia. On l’appelait autrefois Rumi Tiana (« siège de pierre » en quechua). De plus, on y trouve quelques vestiges de constructions préhispaniques et ladite « chaise de l’Inca », formant comme un ancien trône taillé dans la roche.

 

L’histoire d’Atahualpa

C’est à Cajamarca que fut capturé Atahualpa, le dernier Inca, par Francisco Pizarro.

L’histoire de sa captivité est passionnante. Entre la rançon que se sont engagés à payer les incas pour sa libération, son exécution par les espagnols malgré le paiement de la rançon, l’étonnement de voir 200 cavaliers soumettre plusieurs dizaines de milliers de soldats du fameux empire inca.

Salle de rançon, Atahualpa, le dernier Inca   Le dernier Inca à Cajamarca

A Cajamarca, tout proche de la Plaza de Armas, une des plus vastes du Pérou, on peut encore voir, la fameuse salle du « rescate » ou chambre de la rançon. L’Inca Atahualpa aurait fait remplir cette salle d’or et d’argent pour payer sa rançon, en vain. C’est aujourd’hui l’unique vestige de la culture inca. Le lieu est devenu sacré, on n’y entre plus. En effet, il y aurait du sang royal sur la pierre où Atahualpa a été exécuté.

 

Les Fêtes à Cajamarca

Cajamarca sait aussi faire la fête avec notamment son célèbre carnaval. C’est une des fêtes les plus populaires du Pérou qui se déroule chaque année en février-mars. Elle a acquis une grande renommée de par la joie qui y règne, de par sa musique et ses couleurs.

Une renommée due à l’ambiance, les couleurs et l’implication des quartiers de la ville dans l’organisation de nombreux défilés, danses et repas. Des festivités qui peuvent durer un mois entier.

Défilé dans les rues de Cajamarca    Présentation de l'Inca, Cajamarca

Cajamarca, la ville
Noter cet article